Sony : clap de fin pour les PC Vaio ?

PCPoste de travailRégulations
sony-marche-pc

Sony envisagerait de revendre sa branche déficitaire de PC Vaio à un fonds d’investissement japonais. Une implication du groupe chinois Lenovo n’est pas à exclure, selon le quotidien Nikkei.

Présent depuis une vingtaine d’années sur le marché du PC avec la marque Vaio, Sony pourrait bientôt tourner la page.

L’industriel nippon s’apprêterait à revendre son activité – aujourd’hui déficitaire – au fonds d’investissement Japan Industrial Partners. Le quotidien économique Nikkei évalue la transaction dans une fourchette de 40 à 50 milliards de yens, soit entre 295 et 370 millions d’euros. Un prix bradé qui reflète la position fragilisée de Sony : cantonnés au haut de gamme, les Vaio ne représentent plus que 1,9% des ventes d’ordinateurs (source IDC), contre 2,5% en 2010.

Le 9e constructeur mondial de PC n’a pas confirmé l’information, se contentant d’indiquer “étudier diverses options”. Comme le note Silicon.fr, si ce transfert d’activité se concrétise, il en résulterait une entreprise concentrée sur le marché japonais, précipitant la disparition des Vaio dans de nombreux autres pays.

Tout en conservant une petite part au capital de la société, Sony franchirait une étape supplémentaire dans sa restructuration amorcée au printemps 2012. Attendus cette semaine, ses résultats trimestriels seraient l’occasion d’officialiser cette cession, alors que les prévisionnels sur le segment du PC pour l’ensemble de l’exercice fiscal à clore au 31 mars ont d’ores et déjà été sanctionnés par Moody’s. L’agence de notation financière a dégradé le groupe en catégorie spéculative, estimant que “[sa] rentabilité risque de rester faible et volatile“.

Une autre rumeur persiste : celle d’un rapprochement avec Lenovo. Interpellé à cet égard, Sony a évoqué une information “inexacte”, sans pour autant y apporter un démenti formel. Ce deal pourrait s’avérer complémentaire de celui signé avec le fonds d’investissement : il concernerait en l’occurrence les activités hors du Japon. En 2013, le marché mondial du PC s’est contracté d’environ 10% selon les chiffres des principaux cabinets d’analystes. Seul Lenovo est parvenu à tirer son épingle du jeu, s’emparant de la première place en fin d’année. En 2014, Gartner prévoit un nouveau recul du marché du PC (-7%).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de Sony ?

Crédit photo : Leszek Glasner – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur