Sony engage un ex-responsable américain de la sécurité intérieure

Cloud

Pour renforcer son département de la sécurité des systèmes d’information, Sony vient de recruter l’Américain Philip Reitinger, notamment ex-directeur du National Cybersecurity Center aux USA.

Après la grande vague de piratage qui a touché différentes infrastructures au printemps et à l’été derniers, comme le PlayStation Network ou le service Qriocity, Sony a décidé de remanier son organigramme.

Le constructeur japonais vient d’engager un ancien responsable de la cyber-sécurité du gouvernement américain, Philip Reitinger, en tant que vice-président senior et responsable de la sécurité des systèmes d’information de Sony.

Il sera ainsi chargé de mener les actions de l’entreprise nippone concernant la protection des données et la sécurité sur Internet.

L’Américain Philip Reitinger a déjà une solide expérience en matière de sécurité informatique. Il a été un temps responsable de la sécurité informatique au sein du ministère américain de la Défense et de la sécurité intérieure.  Il a ainsi occupé le poste de directeur du National Cybersecurity Center.

Il a également fait ses armes chez Microsoft, en tant que Chief Trustworthy Infrastructure Strategist (CTIS).

En tout cas, Sony se veut très optimiste concernant la sécurité de ses données et celles de ses utilisateurs. « L’été de notre mécontentement est derrière nous », a déclaré il y a quelques jours son P-DG Howard Stringer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur