Sony France a toujours des inclinations pour le grand public

Régulations
Sony VAIO Z notebook

La tourmente ne change pas l’ordre des choses chez Sony France, dont le florilège mobile, tactile et connecté de cette rentrée 2012 se destinera essentiellement au grand public (bonus galerie photos).

Malgré la tourmente, pas de grand chambardement stratégique à prévoir chez Sony France.

Certes, la vague de suppressions de postes que prépare le groupe high-tech japonais impactera une partie des 500 collaborateurs sollicités dans l’Hexagone, mais l’approche commerciale restera jusqu’à nouvel ordre orientée grand public.

En témoigne cette volonté d’exploiter les usages inhérents à Windows 8 dans une optique de simplification de l’informatique, aux dépens de visées BtoB.

Premier pan de cette opération de séduction du consommateur final, adopter le bon tempo et le verbe adéquat.

A cet égard, Sony joue d’un discours rassurant : l’arrivée du nouvel OS de Microsoft ne s’impose pas tel un couperet. Il n’est pas question d’une quelconque rupture, mais simplement d’une transition progressive vers des horizons tactiles, mobiles et connectés.

Trois mots d’ordres dans la lignée d’une gamme de produits déjà présentée dans son intégralité fin août, lors du salon IFA de Berlin.

Tous les segments sont d’actualité : la troupe Xperia pour les smartphones et tablettes, les VAIO pour les ordinateurs portables (notebooks, netbooks) et les tout-en-un (“All-in-One” ou AIO), quand la TV connectée conserve l’estampe Bravia.

Les travaux de R&D du constructeur s’effectuent aux Etats-Unis et an Asie.

Pour autant, la branche France se voit investie d’un rôle primordial dans la promotion de cette avalanche de nouveaux produits, avec ses quelque 500 collaborateurs impliqués essentiellement dans le commercial et le marketing.

Au menu de cette rentrée 2012, la vieillissante Tablet S s’allège, adopte Android 4.0 Ice Cream Sandwich et un écran IPS de 9,4 pouces, monte à 10 heures d’autonomie et se pare d’un châssis certifié IPX4 pour sa résistance, même minimale, aux projections d’eau.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur