Sony lance ses graveurs et médias Blu-Ray Disc

Cloud

Jusqu’à 23 Go par DVD, telle est la capacité totale de stockage qu’offre la première version du graveur de Sony basé sur la technologie Blue-Ray Disc.

Chez Sony, la version commerciale du Blu-Ray Disc, la nouvelle technologie de gravure de DVD (voir édition du 20 décembre 2002) s’appelle Professional Disc for DATA (PDD). La division Storage Solutions de Sony Business Europe vient d’annoncer le lancement des premiers lecteurs et supports PDD. Ce nouveau système de stockage permet d’enregistrer jusqu’à 23 Go par face et par couche sur un disque de 12 cm de diamètre de type DVD.

Cette capacité a pu être atteinte grâce au laser bleu à longueur d’onde réduite (405 nanomètres) par rapport à celle du laser rouge actuel. Ce nouveau laser permet de graver en 0,16 micron avec un écart entre les pistes de 0,32 micron, soit environ moitié moins qu’avec les DVD actuels. D’autre part, le PDD offre un taux de transfert de 11 Mo/s en lecture et 9 Mo/s en écriture et réécriture. Le lecteur PDD (modèle BWF101) ainsi que les supports réinscriptibles (PDDRW23) et WORM (PDDWO23) sont annoncés sur le marché pour novembre 2003 mais Sony n’a pas encore précisé leurs prix.

Doublement tous les deux ans

Cette technologie apparaît alors que Philips vient d’annoncer la mise au point de la gravure double couche, dont les capacités sont limitées à 8,5 Go sur les DVD+R (voir édition du 6 octobre 2003). Sony, de son côté, prévoit de doubler la capacité de stockage de son PDD tous les deux ans pour atteindre à terme 92 Go en double face et double couche. Une capacité largement supérieure à celle offerte par la technologie de Philips, mais incompatible avec le parc de lecteurs actuels. Une nouvelle guerre des standards en perspective ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur