Sony mécontent du porno sur la PSP

Mobilité

Le groupe électronique nippon se déclare incapable de stopper ces contenus “indésirables”

Sony regrette le développement “indésirable” de films pornographiques en lien avec sa console mobile dédiée aux divertissements numériques, la Playstation Portable (PSP), dont le lancement est attendu en Europe le 1er septembre.

Huit films, aux titres évocateurs comme High Grade Class First Soap et Erotic Terrorist Beautiful Body, devraient sortir en juillet sous le format propriétaire Universal Media Disc (UMD) de Sony.

Sony assure le contrôle de la création de tous les jeux destinés à la PSP mais n’a pas la maîtrise sur les contenus cinématographiques.

“C’est détestable mais nous ne pouvons pas empêcher les développeurs de logiciels de vendre ce type de vidéo”, a déclaré un porte-parole de Sony Computer Entertainment dont les propos ont été rapportés dans le quotidien nippon Asahi Shimbun.

Sony a développé l’UMD, qui dispose d’un espace de stockage de plus de 1,8 Go par disque, pour l’utiliser comme format propriétaire dédié à la PSP.

Cependant, la firme nippone a également entamé une politique de distribution de licences pour compte de tiers, ce qui a entraîné des problèmes quand les disques ont fait l’objet de piratage le mois dernier.

Ce n’est pas la première fois que la console est visée par les éditeurs de contenus pornographiques. En avril, Playboy avait annoncé son intention de proposer des téléchargements de contenus adultes pour les utilisateurs de PSP.

(Traduit de vnunet.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur