Sony offrirait un milliard de dollars pour reprendre Sony Ericsson

CloudMobilitéTablettes
logo Sony Ericsson

Sony aurait amorcé des négociations avec Ericsson, pour racheter les parts qu’il détient dans la co-entreprise de téléphonie mobile Sony Ericsson. Le groupe nippon serait prêt à investir un milliard de dollars pour reprendre la totalité du capital.

Sony s’apprêterait à reprendre la totalité du capital de sa joint venture de téléphonie mobile, Sony Ericsson, co-détenue avec le Suédois Ericsson. Détenteur de 50% des parts, le groupe nippon investirait ainsi un milliard de dollars pour mettre la main sur une société valorisée à plus de 2 milliards.

Alors que Sony a diversifié son champ d’action en s’attaquant au monde des téléviseurs, des consoles de salon, des caméras et des ordinateurs grand public, Ericsson a recentré ses activités sur la production de téléphones mobiles.

Des terminaux qu’il commercialise sous l’égide de la co-entreprise établie avec Sony, dont il exploite l’expertise technologique. 70% de ces produits sont des smartphones, pour 30% de modèles “classiques”, notamment des feature phones.

En dépit d’une meilleure tenue et d’une lueur d’espoir au deuxième semestre 2011, les 7,6 millions d’unités Android écoulées n’ont pas suffi à compenser des pertes nettes de 50 millions de dollars.

Or, il s’opère une telle démocratisation des smartphones que Sony se trouve dans une impasse. Ses consoles portables, dont la prochaine PS Vita, ont du plomb dans l’aile, quand ses baladeurs multimédia souffrent le martyr face à l’iPod.

En parallèle, le marché des PC fixes devrait accuser un déclin de 17% sur l’exercice 2011, pour se stabiliser à -10% l’année suivante.

Pour s’octroyer plus de liberté dans le monde des télécoms, le P-DG Howard Stringer envisage ainsi de couper court à une alliance initiée il y a tout juste 10 ans, en octobre 2001.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur