Ecrans OLED : Sony fait d’une pierre deux coups

Mobilité
LG prépare des écrans OLED

Sony entérine sa réorientation stratégique vers les technologies OLED avec deux prototypes d’écrans : l’un est flexible et l’autre atteint une densité de 2560 ppp.

Sony multiplie les initiatives sur le front de l’OLED, unanimement reconnu des constructeurs comme une technologie d’avenir, alors que les écrans LCD conventionnels ne font plus recette.

Le Japonais fait coup double avec deux prototypes qui exploitent respectivement la flexibilité et la densité d’affichage des dalles tactiles de nouvelle génération.

Avec des seuils de 2560 ppp sur un demi-pouce (1,27 cm) de diagonale et 2098 ppp sur 0,7 pouce (1,8 cm), le rendu atteint une finesse sans précédent, idéal pour une implémentation en guise de viseurs dans les appareils photo ou de verres ultra-réalistes pour des lunettes 3D.

Dans un autre registre, Sony tire parti de la malléabilité de l’OLED et matérialise ce potentiel avec un écran TFT de 9,9 pouces pour quelque 110 µm d’épaisseur.

La restitution plafonne certes à 960 x 540 points, soit 111 ppp avec un pas de pixel de 228 µm, mais l’intérêt du concept réside davantage dans les usages que suggère un matériau qui plie jusqu’à 45 degrés sans rompre.

Au vu des semi-conducteurs qui entrent dans sa composition (en l’occurrence, des puces en oxyde de zinc indiu-gallium), ce panneau tactile est dit moins énergivore. Il est également plus lumineux.

L’assemblage de la dalle OLED blanche et de filtres de couleur rouge, vert et bleu est réalisée par photolithographie (gravure d’une image sur un substrat) à 100 degrés Celsius, “selon un processus qui répond aux exigences d’une production de masse“, prétend Sony, sans plus de précisions.

Le groupe nippon emboîte là le pas à ses compatriotes Fujitsu et NTT Docomo, alliés depuis la fin mai sous la bannière d’un écran de 2,4 pouces dont la particularité tient à son tactile biface.

Le Coréen LG s’est lui aussi signalé avec un 3,5 pouces flexible, jugé incassable de par sa constitution.

L'écran OLED mis en service sur un PC

Crédit image : TechOn – Nikkei Electronics


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur