Sony présente son graveur de CD de 1,3 Go

Mobilité

Annoncé en juillet dernier, le nouveau format de CD de Sony “DD-CD” permet de stocker jusque 1,3 Go, contre 700 Mo pour un CD vierge classique. Un graveur de DD-CD sera lancé en avril aux Etats-Unis, il pourra aussi enregistrer des CD-R et RW. Seul souci : les DD-CD ne sont pas reconnus par les lecteurs de CD classiques. L’intérêt est donc limité.

La course aux médias de stockage est lancée. Sony pensait certainement prendre de l’avance en annonçant en juillet dernier un format de CD avec une capacité de 1,3 Go (voir édition du 7 juillet 2000). Baptisé “DD-CD”, pour “CD double densité”, le nouveau standard parvient presque à doubler la capacité d’un CD classique. Aujourd’hui, Sony indique que le premier graveur de DD-CD en R (non réinscriptible) et RW (réinscriptible) sera commercialisé en avril prochain aux Etats-Unis. Mais le DD-CD va devoir affronter les DVD et leurs 4,7 Go de capacité de stockage, dont les premiers graveurs font leur apparition. Pioneer vient en effet de présenter un modèle qui sera commercialisé dans les mois qui viennent (voir édition du 13 mars 2001). Au coude à coude avec Sony, TDK s’est de son côté allié à Calimetrics pour développer un CD d’une capacité de… 2 Go. L’annonce est récente puisqu’elle date du CES qui se tenait à Las Vegas en janvier dernier (voir édition du 8 janvier 2001).

L’ennui avec les nouveaux types de CD de Sony, tout comme ceux préparés par TDK, c’est qu’ils ne sont pas lisibles par les lecteurs de CD actuels. Embêtant. Pour autant le graveur annoncé, qui répond au doux nom de CRX200E-A1, permettra aussi de graver des CD-R et CD-RW. Car pour graver un DD-CD, il faudra acheter un DD-CD vierge. Sony les annonce à 2 dollars pour les DD-R et 3 dollars pour les DD-RW, soit environ 15 et 22 francs auxquels il faudra ajouter 7,40 francs de rémunération pour copie privée. Au final, ces disques devraient coûter respectivement environ 22 et 30 francs. Le graveur ATAPI est lui annoncé à 250 dollars HT, soit un peu plus de 2 200 francs TTC. Il grave DD-R et CD-R en 12x, DD-RW et CD-RW en 8x tandis qu’il lit en 32x. A noter qu’il ne sera pas compatible Mac, mais réservé aux détenteurs de PC.

Un intérêt limité pour l’archivage

Les premières réactions sur les forums sont assez critiques, elles déplorent l’incompatibilité des DD-CD avec les lecteurs actuels. On se dit que ce graveur n’aura d’intérêt que pour certaines archives, des données qui ne pourront être consultées que sur le poste sur lequel elles ont été gravées, ou un poste du réseau. Difficile donc de l’envisager comme outil de sauvegarde pour les données de l’entreprise. A moins de faire une provision de lecteurs/graveurs à ce format pour s’assurer de la longévité des sauvegardes…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur