Sony renonce au marché de l’e-book en Amérique du Nord

Marketing
sony-liseuse-ebook-prs-t3

Sony ferme sa librairie de livres électroniques aux Etats-Unis et au Canada. Les clients seront transférés vers le concurrent canadien Kobo.

Aux Etats-Unis, Sony ferme sa librairie numérique, à partir du  24 mars prochain.

Pour autant, les utilisateurs des liseuses de Sony ne seront pas vraiment livrés à eux-mêmes. La firme high-tech japonaise précise sur son communiqué que sa base de données clients client sera transmise à Kobo, un concurrent canadien qui exploite un catalogue de près de 4 millions d’ouvrages  sous forme d’e-books.

Cette manoeuvre de Sony montre le désintérêt croissant pour le marché des liseuses et les produits numériques qui y sont liés. Sur ce marché, le japonais doit faire face à la concurrence sévère de plusieurs grands acteurs plus fermement ancrés aux Etats-Unis comme Apple, Google, ou Amazon.

Cette bataille n’est pas dans les priorités de Sony au regard de la réorganisation-restructuration de ses activités (marquée notamment par la cession de son activité de production PC (sous la marque Vaio) à un fonds d’investissement japonais.

Que va-t-il se passer en France ? Sony n’a pas confirmé l’arrêt de l’exploitation des liseuses du groupe. Le modèle le plus récent Reader PRS-T3 est toujours commercialisé sur le site Sony.fr.

sony-liseuse-ebook-prs-t3
La PRS T3 est la dernière liseuse commercialisée par Sony. Elle a été critiquée pour son retard technologique en matière d’éclairage.
Crédit photo : Sony

Quiz : Connaissez-vous bien l’entreprise Sony ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur