Sony va revendre des morceaux choisis de son patrimoine immobilier

Régulations
sony-revente-siege-historique

Quelques semaines après avoir annoncé la cession de sa division PC à Japan Industrial Partners, Sony s’apprêterait à revendre le bâtiment qui fut son siège social de 1990 à 2007.

Englué – comme ses compatriotes Panasonic, Sharp ou encore Toshiba – dans la déliquescence de l’électronique grand public japonaise, Sony capitalise sur son patrimoine immobilier pour générer des liquidités.

Quelques semaines après avoir annoncé la cession de sa division PC à Japan Industrial Partners, la multinationale s’apprêterait à vendre le bâtiment qui fut son siège social de 1990 à 2007. Situé au coeur de Tokyo, dans le quartier de Shinagawa, ce building aurait vu naître la télévision à technologie Trinitron, le baladeur audio Walkman ou encore quelques-uns des premiers modèles de transistors, sous la houlette d’Akio Morita et Masaru Ibuka, cofondateurs de Sony.

Installée dans ces locaux depuis 1947 (soit un an après sa prise d’exercice), l’entreprise a possédé jusqu’à 10 immeubles dans cette zone un temps appelée “Sony Village”. Elle y concentre aujourd’hui une partie de ses activités BtoB, essentiellement dans le domaine de la santé. Une fois déduits les frais inhérents à la transaction, au remboursement de prêts et aux diverses opérations de remise en état, la vente de ces morceaux choisis pourrait générer un bénéfice de 15 milliards de yens (106,5 millions d’euros). Plusieurs propriétés alentour seraient également concernées, selon le Wall Street Journal.

Inscrite comme une priorité dans la restructuration de Sony, la rentabilisation des actifs immobiliers a déjà impliqué, début 2013, la revente du siège américain basé à New York (550, Madison Avenue). En se séparant, sur le principe d’une cession-bail, de ce bâtiment érigé dans les années 1980 par le groupe télécoms américain AT&T, Sony aurait dégagé environ un demi-million d’euros. Plusieurs locaux implantés à Tokyo s’étaient ajoutés sur la liste à quelques semaines d’intervalle.

Cette réorganisation stratégique impliquera aussi quelque 5000 suppressions de postes dans les prochains mois, dont environ un millier aux États-Unis, comme annoncé la semaine passée.

Sony Xperia Z2

Image 1 of 7

Sony Xperia Z2 : profil du smartphone

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de Sony ?

Crédit photo : Andy Dean Photography – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur