Sony, Toshiba et IBM publient la documentation du Cell

Mobilité

Six mois après la présentation du Cell, une puce annoncée comme révolutionnaire, ses concepteurs proposent d’en évaluer les capacités.

Après une présentation dans les grandes lignes en début d’année (voir édition du 8 février 2005), le groupe formé par Sony, Toshiba et IBM (STI) fournit aujourd’hui de plus amples détails sur leur puce commune, baptisée Cell. Les trois acteurs s’adressent essentiellement aux développeurs et organismes de recherche qui ont désormais accès à un grand nombre de documents techniques.

Ces documents présentent les méthodes de programmation du processeur ainsi que les usages qu’on peut en tirer à travers les applications large bande et multimédias en général, particulièrement dans le traitement des flux vidéo. Rappelons que le processeur Cell est annoncé comme étant en mesure de gérer jusqu’à 48 flux vidéo MPEG-2 simultanément. La documentation en question peut être téléchargée à partir des serveurs d’ IBM ou de Sony. Le site de Toshiba consacré au Cell reste quant à lui au stade de la construction.

Pas encore d’applications concrètes

Si les qualités du Cell sont prometteuses sur le papier, la puce présentée comme révolutionnaire manque pour l’heure cruellement d’applications. Sony a certes l’intention de l’exploiter dans sa prochaine console de jeux Playstation 3, attendue pour le printemps 2006, et Toshiba envisage de l’intégrer dans des écrans LCD de télévision. Mais les trois entreprises comptent bien élargir l’usage de leur produit et ne s’en cachent pas. “Objectif : établir une communauté prospère d’intérêts et d’innovation autour du Cell, et permettre aux acteurs intéressés d’évaluer rapidement et d’utiliser les technologies Cell”, déclare le trio dans un communiqué. IBM s’est d’ailleurs empressé d’ouvrir un forum dédié, pour le moment encore peu fréquenté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur