Sony veut faire des puces pour stations de travail

Mobilité

Dans un entretien accordé au Nikkei Electronics, le patron de Sony Computer Entertainment (SCE) annonce que la technologie de composants de Sony est aujourd’hui suffisemment développée pour s’attaquer au marché des stations de travail.

La puce Emotion Engine qui sera utilisée dans les Playstation 2 est largement supérieure au Pentium III d’Intel.” Ken Kutaragi, le patron de SCE, annonce la couleur. Sony entend mettre à profit les capacités techniques de ses puces de consoles de jeu pour entrer sur le marché des composants pour ordinateurs. Le responsable précise que Sony a choisi de mettre l’accent sur l’augmentation de fréquence de ses puces avant de passer à la phase suivante: il annonce des composants dotés de 40 millions de transistors pour 2002, et de 300 millions pour 2005. Le Pentium III intègre aujourd’hui 28 millions de transistors.

S’il veut conserver sa position de leader face à Nintendo et Sega, Sony doit faire évoluer sa technologie et préparer les générations futures de composants. Le géant pourra d’autant plus investir dans la recherche s’il parvient à intéresser d’autres secteurs de l’industrie informatique. Sony avait annoncé il y a quelques semaines que la PS3 afficherait des performances 1000 fois supérieures à celles de la future Playstation 2. Mais d’ici là, Intel, AMD et les autres fabricants de composants auront également progressé à pas de géants.

L’article du Nikkei Electronics


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur