Sony veut rattraper son retard sur le marché des baladeurs vidéo

Mobilité

Le groupe électronique nippon est prêt à en découdre avec l’iPod d’Apple. A
côté, il multiplie les annonces comme un walkman numérique anti-bruit.

Sony n’a pas l’intention de rester à l’écart du marché des baladeurs vidéo. “Nous sommes en train de développer un produit touchant aux images mais je ne peux faire aucun commentaire à propos des détails”, a déclaré à Reuters Hiroshi Yoshioka, vice-président de Sony, lors d’une conférence de presse. Le marché des baladeurs numériques reste dominé par Apple et son iPod dont le modèle vidéo a été lancé il y a un an déjà (voir édition du 13 octobre 2005). Apple affrontera prochaine Microsoft qui dévoilera son baladeur Zune en novembre (voir édition du 2 octobre 2006).

En attendant, Sony poursuit le développement de ses “walkman” MP3. Le constructeur vient d’annoncer la disponibilité du NW-S700F. Au format clé USB, celui-ci se distingue par une qualité sonore élevée grâce à une technologie de réduction des bruits ambiants. Technologie que Sony implémente dans plusieurs de ses téléphones mobiles. L’appareil intègre un tuner FM et se veut compatible avec les formats audio les plus communs : ATRAC, ATRAC Advance Lossless, MP3, AAC (sans DRM), WMA (sans DRM) et les fichiers PCM. Mais pas le format Wav. Le NW-S700F permet également de transférer le contenu d’un CD sans passer par un ordinateur. L’appareil doit faire son apparition sur le marché américain le mois prochain. Les modèles 1 et 2 Go de mémoire seront respectivement proposés à 169 et 199 dollars.

Le secteur sur lequel Sony pourrait s’imposer est celui des boîtiers mobiles communicants et connectés en permanence à Internet. Particulièrement le Mylo, un appareil portable équipé d’un clavier et doté de fonctionnalités Wi-Fi , d’un navigateur intégré, des clients de messagerie instantanée Google Talk et Yahoo Messenger, de Skype et des fonctions de lecture musicale et vidéo. Sony a récemment lancé son produit aux Etats-Unis aux alentours de 350 dollars. Pour accélérer son adoption, le constructeur nippon vient de s’associer à l’opérateur T-Mobile USA. Ce partenariat offrira aux propriétaires d’un Mylo un accès sans frais et illimité au réseau des 7 000 hotspot wifi de l’opérateur jusqu’au 31 décembre 2007. De quoi assurer le succès du Mylo?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur