Sophos dévoile son premier firewall

Cloud

La nouvelle suite logicielle Endpoint Security détecte également les adwares.

Sophos a dévoilé son premier logiciel firewall sur fond de lancement d’une nouvelle suite de sécurité IT. Outre la protection habituelle contre les virus et les spyware, le package Sophos Endpoint Security dispose d’un dispositif antiadware pour la première fois.

“C’est la première fois que nous produisons un firewall et il est basé sur un ensemble de technologies personnelles dont nous avons acquis les droits il y a un an.”, explique John Shaw, chef de produit senior chez Sophos, à Vnunet.com.

Le logiciel Agnitum était à l’origine un pare-feu personnel pour particuliers, c’est pourquoi la version en firewall professionnelle à été un peu longue à développer et à sortir, a précisé John Shaw.

Sophos a également ajouté la détection des adwares et des applications potentiellement non désirées dans un environnement professionnel tel que Kazaa, GAIN et Gator.

John Shaw a expliqué qu’il était facile d’ajouter cette protection dans un logiciel qui recherche déjà des éléments intrus comme des virus et des chevaux de Troie.

Les “consommateurs disposant de ces programmes malveillants sur leur PC doivent être préparés à voir apparaître de nombreux pop-up d’avertissements.”, déclare le représentant de Sophos. “Mais les entreprises ne veulent pas que leurs utilisateurs téléchargent de la musique illégale ou léchange avec leurs collègues ou passent leur temps à regarder des publicités. Elles veulent que les ordinateurs soient utilisés pour des applications utiles et légitimes à son activité.”

Sophos Endpoint Security se voit également doté d’un soutien pour la fonction Network Admission Control de Cisco, qui permet d’établir des règles permettant aux ordinateurs d’un réseau donné de se connecter au système seulement si leur logiciel antivirus est mis à jour.

“Ce contrôle sert à d’empêcher les problèmes liés à un ordinateur renégat qui se connecte au réseau et qui infecte tous ordinateurs correctement protégés.”, a expliqué John Shaw.

Sophos n’a toujours pas l’intention de fournir une déclinaison grand public, en dépit de l’ajout d’un firewall et des nouvelles capacités contre les logiciels publicitaires espions, assure le responsable de l’éditeur de solutions de sécurité IT.

Sophos a également fait un bon accueil à l’annonce la semaine dernière de la sortie de Live OneCare, le nouveau package de sécurité Windows pour les particuliers.

“Nous considérons ce genre d’annonce comme positif. Plus les utilisateurs sont protégés, plus les affaires de nos clients BtoB s’améliorent.”, commente-t-il. “Beaucoup d’éléments nuisibles qui pénètrent au sein des entreprises proviennent des particuliers qui n’ont pas pris la peine de maintenir leur antivirus à jour.”

 

Traduction d’un article de Vnunet en date du 7 juin 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur