Sosh prépare la guerre des prix dans l’Internet fixe

CloudRéseauxTrès haut débit
orange-sosh-guerre-internet-fixe

En réaction à l’offensive de Bouygues Telecom, qui compte proposer des prix réduits dans l’Internet fixe, Orange adapte l’offre multiplay de sa filiale Sosh en rendant la TV optionnelle et en l’ouvrant à la Livebox Play.

Depuis le 13 juin 2013, Orange propose, sous sa marque Sosh, une offre quadruple play sans engagement, déclinée en quatre formules de 34,99 à 54,99 euros (TVA à 20% comprise).

Ayant pris acte de la “guerre de l’Internet fixe” déclarée voici quelques semaines par Bouygues Telecom, l’opérateur historique va procéder à quelques réajustements préventifs. A compter du 6 février 2014, les clients Sosh titulaires d’un forfait “Mobile + Livebox” pourront dissocier la télévision de leur abonnement. Celle-ci deviendra en l’occurrence une option à 5 euros TTC, avec les mêmes prestations qu’à l’heure actuelle : 156 chaînes ainsi qu’un catalogue de films et séries en vidéo à la demande.

Le ticket d’entrée passera donc à 29,99 euros pour un connexion ADSL jusqu’à 20 Mbit/s, la téléphonie fixe en illimité et deux heures d’appels sur mobile. En tête de catalogue, on retrouvera toujours l’offre incluant l’illimité fixe vers les mobiles, les SMS sans surcoût vers l’Europe et les DOM, mais aussi 5 Go de data sur réseau 4G… pour 49,99 euros TTC par mois au lieu de 54,99 euros.

Orange s’aligne là sur Bouygues Telecom, dont la marque low cost B&You propose déjà la télévision en option dans le cadre d’un abonnement dual play à partir de 15,99 euros TTC par mois (2,99 euros à ajouter pour bénéficier de deux heures d’appels sur mobile). Le numéro un français des télécoms compte faire la différence sur un autre aspect : la box. Les souscripteurs à l’offre quadruple play – ou ceux déjà abonnés – pourront accéder à la dernière génération du boîtier Livebox, avec comme principaux bénéfices l’Ethernet Gigabit, le Wi-Fi bibande, la fonction DECT (“Digital Enhanced Cordless Telephone”)… et la compatibilité VDSL2. En revanche, le décodeur TV n’évolue pas.

En coulisse, la bataille s’étend sur un autre terrain : celui du mobile. Au coeur des préoccupations ces derniers jours, le roaming, en d’autres termes les frais d’itinérance facturés par les opérateurs aux clients qui passent la frontière. Free a lancé une offensive la semaine passée en intégrant, dans son forfait à 19,99 euros, les communications sans surcoût (appels, SMS et MMS entrants / sortants ; Internet mobile dans la limite de l’enveloppe data) depuis l’Italie à raison de 35 jours par année civile. Cette offre concernait déjà le Portugal, ainsi que les Antilles et la Guyane françaises.

Bouygues Telecom a répliqué en intégrant les mêmes prestations dans son forfait Sensation à partir de 29,99 euros par mois… mais depuis toute l’Europe et les DOM. Du côté d’Orange, on promet également des nouveautés, avec “des tarifs très attractifs sur la voix […] et surtout sur l’Internet mobile“.

orange-sosh-livebox

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Orange ?

Crédit photo : tr3gin – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur