Sosh : quand Orange s’adresse aux “jeunes ultra-connectés”

Marketing

Orange a dévoilé les contours de sa nouvelle offre mobile pour les jeunes sous la bannière Sosh. Deux particularités : la fin de “l’Internet mobile illimité” et l’accès autorisé à la VoIP.

Avec Sosh, Orange France signe sa rentrée.

Annoncée fin juillet, la nouvelle offre mobile ne sera pas qu’une simple nouvelle gamme, a insisté l’opérateur lors d’une conférence de presse organisée ce matin.

Il s’agira d’une marque entièrement dédiée aux “jeunes ultra-connectés à l’Internet mobile”.

Elle sera lancée le 6 octobre, uniquement via Sosh.fr. Trois forfaits seront proposés au départ :

  • 19,90 euros : 2 heures de communication, 500 Mo de données
  • 29,90 euros : 5 heures de communication, 1 Go de données (usage modem autorisé)
  • 39,90 euros : appels illimités, 1 Go de données (usage modem autorisé)

Tous les forfaits incluent les SMS et MMS “illimités” et ils sont “sans engagement”.

Ils donnent également accès aux 30 000 hotspots Wi-Fi Orange, et autorisent l’usage de la VoIP (toutes les applications sont autorisées). Tiens, c’est nouveau cela…

En ce qui concerne l’Internet mobile, les volumes précisés sont de vraies limites. Cette fois, et c’est une première pour l’opérateur historique, pas de prétention à l’illimité.

Au-delà de ces seuils, il faudra acheter des “recharges”. Elles coûtent 3 euros par tranche de 100 Mo, ou 10 euros pour 500 Mo.

L’Internet est mis en avant pour la commercialisation des offres et la communication du groupe, mais les boutiques Orange et la hotline de l’entreprise s’occuperont bien des clients ayant un problème plus sérieux.

Une quarantaine de personnes s’occupera de la communication avec les clients sur le chat de Sosh.fr et sur les réseaux sociaux.

Et la communauté, déjà baptisée la “mobile Soshiety” par le groupe, sera chargée de décider des évolutions des forfaits et des offres de téléphones.

Pour les téléphone, le “sans engagement” indique qu’aucun téléphone sponsorisé ne sera proposé. Mais les clients pourront acheter des terminaux en même temps que leurs abonnements.

Ils pourront alors profiter d’un financement via la filiale FranceTel de France Telecom. Après un paiement d’avance d’une centaine d’euros, ils rembourseront entre 5 et 15 euros par mois sur un ou deux ans.

Rembourser un téléphone n’engage pas pour le forfait. Un utilisateur peut quitter Sosh à tout moment, et garder son téléphone (tant qu’il continue de le rembourser).

C’est d’ailleurs la communauté qui décidera des téléphones offerts.

Dès le 22 septembre, une liste de 10 smartphones leur sera soumise et ils voteront pour n’en conserver que 5, en plus de l’iPhone 3GS.

Les différents forfaits Sosh, destinés à évoluer selon les volontés de la communauté.
Le combi Sosh sera utilisé pour la campagne de promotion.
Sosh se veut jeune et tendance

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur