Sosh passe à la vitesse quadruple play

Cloud

Orange accentue son offensive dans le quadruple play et fixe au 13 juin le lancement commercial d’une offre sans engagement sous la marque Sosh.

A compter du 13 juin, Orange proposera, sous sa marque Sosh, une offre quadruple play sans engagement, déclinée en quatre formules de 34,90 à 54,90 euros TTC par mois.

Internet, TV, téléphonie fixe et forfait mobile combinés en un même abonnement, le concept est déjà d’actualité au catalogue de l’opérateur historique, depuis août 2010, avec la gamme Open.

Le principal différenciateur, c’est la dimension low cost : pas de subvention de terminal, la souscription s’effectue en ligne et le service client, essentiellement par voie électronique.

Directrice exécutive d’Orange France, Delphine Ernotte met en avant la simplicité d’une facturation unique et annonce la couleur : “95% des clients Sosh [1,2 million au dernier pointage] souhaitent une offre Internet à la maison“.

C’est d’ailleurs le fixe qui constitue, autour de la Livebox d’ancienne génération (v2), le socle technologique de ce quadruple play : accès Internet en ADSL à 20 Méga, 156 chaînes TV et appels illimités vers les fixes d’une centaine de destinations.

Une première segmentation s’opère au niveau des appels vers les mobiles de Métropole, qui ne sont inclus que dans les abonnements à 49,90 et 54,90 euros. Pas ceux à 34,90 et 39,90 euros.

A ce triple play vient se greffer l’offre mobile de Sosh, avec des prestations qui varient de 2h d’appels avec SMS/MMS illimités, aux communications en 24/7 avec 3 Go d’Internet mobile en H+ (42 Mbit/s).

Les pièces du puzzle s’assemblent (la résiliation de l’une entraîne d’ailleurs celle de l’autre), mais certaines options disponibles pour les clients Open – typiquement, des services connectés comme Deezer ou la Ligue 1 de football – passent à la trappe.

L’autre concession majeure concerne le boîtier Livebox, dont la location est certes incluse au même titre que le dégroupage total, mais qui est fourni en v2, dépourvu notamment d’un disque dur.

C’est l’un des nombreux aspects du parallèle établi avec les offres Freebox v5.

Free ne commercialise pas formellement de quadruple play, mais ses remises sur les forfaits mobiles (de 2 euros à 0 euro pour le premier ; de 19,99 euros à 15,99 euros pour le second) s’inscrivent dans une logique de fidélisation du client.

Sosh adopte la même stratégie et joue l’alignement tarifaire : témoin son offre à 34,90 euros, dont on peut bénéficier chez Free pour 31,98 euros en associant ligne ADSL et forfait à 2 euros.

Autre point de convergence, l’offre à 49,90 euros : avec Internet/TV/téléphone et 3 Go de data en 3G à 14,4 Mbit/s, le prix est, à un euro près, le même qu’un abonnement Freebox assorti d’un “Forfait Free” à 15,99 euros.

Orange quadruple play Sosh

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Orange ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur