Spamhaus : le pirate pouvait organiser les cyber-attaques depuis un fourgon

Cloud
spamhaus-attaque

D’origine néerlandaise, “SK”, coordinateur présumé des assauts DDoS ayant visé Spamhaus, a été appréhendé en Espagne. Il devrait être rapatrié dans son pays natal en vue de son procès.

Le principal auteur présumé de l’attaque Spamhaus, qui a récemment défrayé les chroniques, aurait été interpellé la semaine dernière près de Barcelone en Espagne.

Il s’agirait d’un Néerlandais de 35 ans surnommé SK (pour Sven Kamphuis).

Il devrait être extradé dans son pays natal en vue d’un procès.

Il était en mesure de perpétrer ses actes de cyber-attaques avec un équipement IT mobile installé dans un fourgon, tout en disposant de moyens permettant de scanner les fréquences.

L’arrestation de SK a été possible grâce à une action coordonnée des polices de plusieurs pays  (Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni et Etats-Unis).

Selon les premiers éléments fournis par la police et retranscrits par la BBC, le pirate s’auto-proclame “Ministre des Télécommunications et des Affaires étrangères de la République de Cyberbunker”.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Cyberbunker n’est pas un nouveau monde virtuel mais un hébergeur alternatif basé aux Pays-Bas qui a revendiqué sa participation à l’assaut DDoS contre Spamhaus survenu fin mars.

A son summum, on aurait analysé des pointes à 300 Gbps à l’encontre des infrastructures de l’organisation antispam.

Pas au point d’ébranler le Net tout de même, comme les médias le supposaient.

sk-entoure-police-espagnole

 

 

 

“SK” entourés de policiers espagnols (source : ministère espagnol de l’Intérieur)
———————————

Quiz : Hacking, phishing, spamming? La sécurité sur internet n’a pas de secret pour vous ?

——————————–

(Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright : zimmytws)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur