Spartoo trouve des investisseurs à son pied

Mobilité

Le site de vente de paires de chaussures vient de lever 4,3 millions d’euros auprès d’A Plus Finance et CM-CIC Capital Privé.

Spartoo ne veut pas lâcher d’une semelle Sarenza.com, son principal concurrent dans le domaine de la vente de chaussures en ligne qui avait remis à plat son organisation au printemps dernier.

La jeune pousse grenobloise vient de lever 4,3 millions d’euros auprès de deux fonds d’investissement : A Plus Finance (société de gestion indépendante spécialisée dans la gestion de FCPI et de FIP) et CM-CIC Capital Privé (Filiale à 100% de CIC Finance). C’est le deuxième tour de table après celui effectué en août 2006 auprès d’investisseurs individuels (business angels) pour un montant d’1,2 million d’euros.

L’aventure Spartoo avait commencé quelques mois plus tôt. Elle a réuni quatre entrepreneurs : Boris Saragaglia, Paul Lorne, Jérémie Touchard et Philippe Wargnier, ex-Directeur général du groupe Go Sport qui a pris les fonctions de président de la société.

70 000 paires de chaussures écoulés

Le site marchand propose un catalogue de 3000 modèles de chaussures issus de 80 marques (dont Converse, Kickers, Adidas, Nike, Clarks, Doc Martens…). Depuis son ouverture, il a réalisé un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros. Ce canal Internet a servi à écouler plus de 70 000 paires de chaussures.

Outre la vente directe en ligne, Spartoo développe également une technologie qu’elle met en disposition à ses clients sous forme de marque blanche. Par exemple, l’équipementier Le Coq Sportif s’en sert pour l’exploitation de son propre site Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur