Spartoo trouverait chaussures André à son pied

E-commerceMarketing
spartoo-enseigne-andre-chaussures

Le pure player Spartoo dans la vente de chaussures poursuit son incursion dans le “mortar” en reprenant l’enseigne André.

L’enseigne de chaussures André, propriété du groupe Vivarte en cours de restructuration, serait rachetée par Spartoo.

Selon Les Echos, un comité central d’entreprise (CCE) est prévu mardi matin (9 janvier) pour officialiser la vente. Le montant de la transaction n’est pas précisé en l’état actuel. Les conditions de reprise restent aussi à éclaircir.

“Souliers de mode depuis 1900”, l’enseigne de chaussures tous modèles confondus exploite 175 boutiques selon le site Internet officiel André.fr. Le holding Vivarte cherchait un repreneur depuis mars 2017.

Le pure player Spartoo, fondé en août 2016 par un trio d’entrepreneurs (Boris Saragaglia toujours CEO, Paul Lorne et Jérémie Touchard), poursuit son incursion dans le business de la chaussure en mode click-and-mortar après le rachat partiel du pôle chaussures du groupe Kindy (et ses marques GBB et Catimini) survenu à la mi-2017 pour un montant “supérieur à deux millions d’euros” selon un article du Dauphiné.com.

“Notre feuille de route est claire, il s’agit de consolider notre présence sur le secteur de la chaussure par la construction d’un portefeuille solide de marques propres”, déclarait Boris Saragaglia à l’époque.

Parallèlement l’an passé, Spartoo a également fait l’objet de spéculations concernant une vente potentielle. Une rumeur alimentée par Challenges que le fondateur n’avait pas vraiment balayée. Boris Saragaglia, P-DG du site de vente de chaussures, affirmait que “tout ou partie du capital”était à vendre.

La répartition du capital avait été précisée. Spartoo était détenue à l’époque à hauteur de 75% par des fonds (A Plus Finance, CM-CIC Capital Privé, Highland Capital, Endeavour Vision et Sofina) tandis que le trio fondateur détenait le reliquat (25%).

La société doit faire à la concurrence de l’autre start-up Sarenza qui compte sur le marché français et de Zalando et Amazon au niveau européen.

(Crédit photo : Spartoo)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur