Spécial N+I : Toshiba mise sur les réseaux sans fil

Cloud

Toshiba et le français Inventel se sont associés pour faire des démonstrations de connexions sans fil lors d’Interop. Surprise, les solutions de partage de connexion Internet ou d’accès à un réseau local reposent sur Bluetooth.

A l’occasion d’Interop, le spécialiste des ordinateurs portables annonce un partenariat avec Inventel. Sur le stand de ce dernier sont présentées deux solutions de partage d’accès sans fil. La première, BlueDSL, permet à n’importe quel appareil doté d’un équipement Bluetooth de partager une connexion Internet haut débit ADSL. Le point d’accès se chargeant de répondre à tous les appareils se trouvant à sa portée. Le second, EtherBlue, applique le même principe au réseau local de l’entreprise. La solution est originale car, plutôt que de s’appuyer sur la norme 802.11b ou Wi-Fi, Inventel a préféré privilégier la spécification “longue portée” de Bluetooth, très rarement utilisée, qui permet des communications sur un rayon d’environ 100 mètres. Comme quoi, la bataille entre les deux standards n’est pas terminée.

Dans le même temps, Toshiba présente aux Etats-Unis deux nouveaux portables équipés en standard de capacités de connexion à des réseaux sans fil. Si ce n’est pas la première fois que Toshiba tâte du wireless avec ses portables, le Tecra 9000 et le Portégé 4000 présentent tout de même deux caractéristiques notables. Tout d’abord, ils sont tout deux compatibles à la fois avec Bluetooth et Wi-Fi, un simple bouton permettant de passer d’une norme à l’autre en fonction de ses besoins. De plus, il ne s’agit plus de machines livrées avec des cartes d’extension mais bien de portables conçus dès le début pour être connectés à un réseau sans fil. Résultat, l’antenne est directement intégrée à la coque de l’appareil.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur