Spore : l’invasion commence

Cloud

Le papa des Sims revient avec un nouveau jeu vidéo de simulation de vie : Spore. Une rencontre du troisième type où l’extra-terrestre, c’est vous !

Le créateur de Sim City et des Sims revient avec un nouveau jeu vidéo très attendu : Spore. Les joueurs reviennent aux origines de la création et à eux de bâtir des civilisations d’extra-terrestres et des galaxies entières.

Disponible dès aujourd’hui sur PC, Mac, Nintendo DS, mobiles et iPhones, la nouvelle production de Will Wright développée dans les studios Maxis et distribuée par Electronic Arts, est à la fois un simulateur de vie et un jeu de gestion. Le joueur créer son propre univers et contrôle les actions des personnages au look de bande déssinée désopilant, tel un dieu virtuel.

L’aventure se déroule en cinq phases partant de la “cellule” jusqu’à la conquête de “l’espace” en passant par les étapes “créature”, “tribu” et “civilisation”. Dans les ateliers de créations, les apprentis dieux ont au bout de leur manette la possibilité d’imaginer un nombre incalculable d’espèces, de bâtiments, de véhicules et de navettes spatiales pour aller explorer l’espace infini.

L’évolution et la personnalité des créatures varient en fonction des choix du joueur. Elles peuvent peut se montrer belliqueuses et conquérir ou être colonisé par une autre tribu ou au contraire plus diplomates et accueillir ses voisins à bras ouvert ou essayer de les amadouer en leur jouant un air de musique. Le but reste d’étendre la tribu pour bâtir une civilisation.

Sporopedia, catalogue des créatures

A ce stade, le côté gestion du jeu prend de l’importance. Il faut envoyer des créatures à la chasse ou collecter des ressources pour acheter de nouveaux outils. Il ne faut pas non plus négliger les interactions sociales héritées des Sims. Pour perpétuer l’espèce, les créatures vont tomber amoureuses par exemple.

Cette merveille de graphismes et de technologies, dont le développement a été très long, ne lésine pas non plus sur les échanges entre joueurs. Le Sporopedia, disponible sur le site Web du jeu, offre la possibilité d’intégrer les créatures des autres dans son univers ou de visiter les galaxies inventées par les fans.

L’OVNI a débarqué sur terre à un prix de 55 euros pour la version de base. Il faut ajouter une quinzaine d’euros pour l’édition collector qui comprend en plus du jeu, un DVD sur les coulisses de sa création, un livre, un DVD de conseils pour faire évoluer les créatures, etc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur