Spotify acquiert la start-up française Niland : quand la musique IA est bonne

E-commerceEntrepriseFusions-acquisitionsMarketingStart-up
niland-spotify-intelligence-artificielle

Spotify acquiert l’équipe parisienne de Niland, experte en intelligence artificielle associée aux recommandations musicales.

Spotify acquiert Niland, du nom d’une start-up française spécialisée dans le machine learning et le deep learning.

En quatre ans, elle avait développé une approche d’optimisation de la recherche musicale et de la recommandation pour favoriser la découverte de nouveaux talents à écouter.

Le montant de l’investissement consenti par la plateforme leader dans le streaming de musique en ligne n’a pas été précisé.

La petite équipe de Niland (huit personnes) va quitter Paris pour New York et intégrer la division R&D de Spotify sur place. 

Dans une contribution blog, l’équipe exprime sa satisfaction de rejoindre Spotify d’origine suédoise « qui a changé l’industrie musicale et a révolutionné la consommation de musique » avec plus de 100 millions d’utilisateurs actifs dans 60 marchés et plus de 50 millions d’abonnés payants.

Niland (à prononcer phonétiquement « nAY-luhnd ») avait été créée en 2013 par un trio de jeunes chercheurs à l’IRCAM (institut de recherche et coordination acoustique/musique) : Damien Tardieu, Johan Pagès et Christophe Charbuillet.

Au cours de sa courte vie, la start-up avait été soutenue par IT-Translation (fonds d’amorçage initié par l’INRIA et CDC Entreprises) et l’incubateur public Agoranov.

Des business angels et/ou des conseillers spéciaux comme Frédéric Monvoisin, Fabrice Dumont et Bruno Vanryb avaient suivi son parcours.

En 2016, Niland avait également intégrée la deuxième promotion du programme d’accélération de start-up animée par Hewlett Packard Enterprise en France.

Archive vidéo YouTube :  comment prononcer Niland (septembre 2013)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur