Spotify Fresh Finds : comment anticiper les tendances musicales

MarketingMobilité
3 0

Avec l’intégration de 5 genres de musique, Fresh Finds étend ses playlists censées anticiper les tendances à venir dans le domaine musical.

En juin 2015, Spotify lançait Fresh Finds, une playlist mise à jour régulièrement qui regroupe des futurs titres tendances dans le domaine musical. Il s’agissait alors de playlists regroupant tous les genres musicaux.

Spotify vient de creuser le sillon de l’anticipation des tendances à venir en lançant 5 catégories de playlist de type « Fresh Finds » avec « Fire Emoji » (du hip-hop), « Hiptronix » (pop vocale), « Basement » (de la musique électronique), « Six strings » (de la musique basée sur la guitare acoustique) et « Cyclone » (de la musique expérimentale).

Avec Discover Weekly lancé également en juin 2015, la société basée à Londres proposait aux utilisateurs de son service des playlists basées sur leurs goûts musicaux.

Avec Fresh Finds, Spotify explore une autre piste. Celle qui consiste à proposer aux utilisateurs des recommandations non plus sur la base de leurs préférences, mais sur celle de leur appétence pour les nouveautés. Il s’agit d’inviter l’utilisateur à étendre ses goûts musicaux.

Les playlists Fresh Finds seront mises à jours tous les mercredi. Elles mettent en avant les derniers titres d’artistes non encore reconnus.

A cet effet, Spotify a développé un système basé sur l’homme et la machine.

« Il s’agit d’un moyen algorithmique permettant de découvrir de nouvelles musiques et nous entendons par cela vraiment toutes nouvelles », a déclaré Brian Whitman, chercheur principal au sein de Spotify et fondateur d’Echo Nest, société entrée dans l’escarcelle de Spotify en 2014.

Echo Nest proposait une interface de programmation logicielle (API) permettant de suggérer (au sein même des services de streaming) des artistes et des titres suivant plusieurs critères, dont le profil de l’utilisateur et déjà, les tendance du moment.

Avec Fresh Finds, Spotify met à « contribution » quelques 50 000 aficionados de musique, dont les patterns d’écoute ont attiré l’attention de la société de streaming audio.

Spotify les nomme « tastemakers », des fans de musique toujours en quête de nouveaux talents et de titres qui deviendront rapidement tendance.

Les données qui les concernent alimentent un algorithme qui met à jour automatiquement les playlists Fresh Finds.

Nul doute qu’un tel système devrait être lui-même vecteur de nouveaux talents (auto-prophétie ou « syndrome » du chat de Schrödinger).

Le numéro un mondial du streaming audio lancé en 2006 dénombre quelques 75 millions d’utilisateurs actifs et plus de 20 millions de membres abonnés au service payant premium (données de juin 2015).

(Crédit photo : @Spotify)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur