Spotify s’apprête à mettre un pied aux Etats-Unis

Cloud

En signant avec les deux majors EMI et Sony, Spotify espère vite pouvoir implanter son service d’écoute de musique en streaming aux Etats-Unis. Reste à convaincre Warner et Universal…

Spotify fait un pas de plus sur le continent américain. Le service d’écoute de musique en streaming, après avoir signé un récent accord de diffusion outre-Atlantique avec Sony, vient de mettre dans sa poche une autre major américaine : EMI.

Pour pouvoir enfin proposer une version de son site d’écoute de titres musicaux en streaming aux Etats-Unis, Spotify doit désormais convaincre les deux autres mastodontes de la musique : Universal Music et Warner Music.

Créé en 2006 en Suède, Spotify met à disposition des internautes européens un catalogue riche de 10 millions de morceaux. Le service comptabilise 10 millions d’utilisateurs, dont 750 000 ont souscrit un abonnement payant (sans insertion de publicités).

Pour convaincre les maisons de disques américaines d’intégrer son catalogue, le service d’écoute de musique en streaming serait prêt à faire quelques efforts, comme d’allouer des avances sur recettes ou de restreindre l’accès gratuit au site.

Spotify pourrait-il devenir une menace pour Apple et son juke-box numérique à succès iTunes ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur