Spotify : la vidéo déboule sur les applications mobiles et ça change tout

Apps mobilesMobilité
6 3

La vidéo arrive sur les applications mobiles de Spotify, à travers un système d’agrégation de flux vidéos issus d’un bouquet de partenaires médias.

En mai 2015, Spotify proposait une refonte de son application mobile. Plusieurs nouvelles fonctionnalités étaient présentées, dont l’intégration de clips vidéo et de podcasts. Mais il manquait l’échéance pour l’intégration.

On a la réponse maintenant : la vidéo est prévue cette semaine sur la mouture Android de Spotify. Pour la déclinaison iOS, rendez-vous en fin de semaine prochaine.

Pour l’heure, seuls quatre pays sont concernés : les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Suède (pays d’origine).

Cela fait plusieurs mois que le groupe d’origine suédoise peaufine cette intégration vidéo auprès d’un panel d’utilisateurs limité (moins de 10% des utilisateurs de ces 4 pays).

Mais, Shiva Rajaraman, Vice-Président Produit de Spotify, a indiqué au Wall Street Journal avoir suffisamment peaufiné son offre pour passer à l’étape suivante : « Nous sommes à la fin d’un voyage d’essai. Nous avons avancé efficacement comme prévu. Notre objectif était en grande partie d’obtenir une vaste gamme de contenus, d’expérimenter et de tester. »

Cette phase de test a permis à Spotify de constater que la vidéo plaisait aux utilisateurs mais aussi qu’il était nécessaire d’offrir une curation pour en faciliter l’accès.

Les vidéos (clips vidéo ou des programmes courts) sont ainsi regroupées suivant plusieurs thèmes. La connaissance pointue des goûts musicaux des utilisateurs devrait également être mises à contribution pour affiner la pertinence.

Spotify devrait progressivement monter sur la diffusion de contenus vidéo exclusifs.

La société, dont le siège social est installé à Londres, a par ailleurs noué des partenariats avec de nombreux groupes médias : NBC, Slate, Vice NEWS, BBC, NBC, ABC, condé Nast brands (GQ, Vogue, Wired), Comedy Central MTV, E!, TemCoco, Adult Swim, Elite Daily, TED, CBS Radio, PRX, How Stuff World ou EpicTV.

Ce catalogue vidéos  sera accessible à tous les utilisateurs de Spotify, abonnés payants ou non. Le groupe peut se targuer de compter 75 millions d’utilisateurs, dont 20 millions abonnés à l’offre premium.

Spotify va donc devenir un acteur de taille dans le domaine vidéo et venir se frotter aux ténors du marché, en particulier YouTube. Sachant que la plateforme vidéo de Google effectue le chemin inverse en lançant une offre de musique en streaming.

Tidal, un autre acteur du streaming audio, a également misé sur la vidéo avec des séries TV exclusives pour élargir son audience.

C’est aussi le pari de Spotify. Le groupe paiera des licences d’exploitation pour diffuser les vidéos mais n’engrangera aucun bénéficie direct puisqu’il n’y aura pas de publicité.

Spotify veut élargir sa base d’utilisateurs et les inciter à passer plus de temps sur ses applications mobiles.

Cela pourrait évoluer : l’an passé, Daniel Ek, CEO et co-fondateur du groupe, déclarait au sujet des publicités vidéo qu’elles finiraient par devenir « une source de revenus importante ».

(Crédit photo : endermasali, Shuttershock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur