Springer ravi d’accueillir SeLoger.com dans son pavillon

Cloud

L’éditeur allemand dispose désormais de 74,2% du capital du spécialiste français de l’immobilier en ligne. La procédure OPA est ré-ouverte pour tenter d’aller plus loin.

Après sa difficile OPA pour conquérir SeLoger.com, Springer peut se frotter les mains.

La surenchère a payé : l’éditeur allemand (dont le magazine Bild) peut se targuer de disposer de 74,2 % du groupe français leader dans les petites annonces immobilières sur Internet. Il ne détenait qu’un peu plus de 12% au lancement de son offensive qui remonte à septembre 2010.

“En tant que portail leader en France sur les annonces immobilières en ligne, SeLoger.com complètera parfaitement notre portefeuille de sociétés Internet à succès et nous permettra d’étendre notre position sur un des principaux marchés européens”, déclaré Mathias Döpfner, directeur général d’Axel Springer AG, cité dans le communiqué.

“L’acquisition de SeLoger.com nous permet d’accélérer notre croissance sur le marché des sites Internet d’annonces en ligne, qui constitue l’un des trois axes de notre stratégie de numérisation.”

Rappelons que le groupe Springer avait procédé plus facilement au rachat du portail AuFéminin.com en 2007.

Pour tenter de récupérer des parts de Seloger.com qui lui échappent toujours, l’éditeur allemand ré-ouvre pour dix jours son offre publique d’achat.

SeLoger.com a réalisé un chiffre d’affaires de 82,7 millions d’euros en 2010 (+13,3%). Fin janvier, le groupe a confirmé son objectif en matière d’EBITDA (excédent brut d’exploitation) courant 2010 entre 42 millions d’euros.

En attendant la publication des chiffres définitifs attendue le 21 mars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur