SQL Server restera une exclusivité Windows

Cloud

Microsoft déclare qu’aucune version de son système de base de données ne pourra tourner sur d’autres systèmes d’exploitation que Windows. Une nouvelle version de SQL Server devrait sortir sur le marché à la fin de cette année.

On reproche souvent à Microsoft que ses produits ne tournent que sur ses propres plates-formes, mais la société n’a pas envie de faire taire cette critique. Selon Gordon Mangione, vice-président de Microsoft, il y a simplement trop de plates-formes tierces pour assurer un bon portage.

Mangione a fourni quelques détails sur la prochaine version de SQL Server lors de la Professional Developers Conference organisée par son entreprise à Los Angeles. Pour lui, le plus important est que Microsoft garantisse une bonne interopérabilité entre SQL Server et les autres plates-formes par le biais de mécanismes comme JDBC.

Des produits dédiés aux PME

Microsoft est le seul fournisseur de bases de données à limiter son produit à une seule plate-forme. Ses concurrents, comme IBM et Oracle, proposent, eux, des versions pour les systèmes Windows et Unix et permettent aussi à leurs produits de tourner sur les grands systèmes (mainframes). Microsoft estime que ses produits sont surtout destinés aux petites et moyennes entreprises, lesquelles n’utilisent souvent que Windows comme système d’exploitation.

La nouvelle version de SQL Server, aujourd’hui encore connue sous le nom de code Yukon, offre de plus grandes fonctionnalités en matière de stockage et de systèmes de recherche XML. En outre, elle devrait permettre aux développeurs de créer plus facilement des applications stockant leurs données dans SQL Server.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur