Square avance à petit pas au Royaume-Uni…pour lorgner l’Europe ?

BourseE-paiementEmploiEntrepriseManagementMarketing
square-expansion-europe
5 9

Square, spécialiste américain de l’encaissement mobile pour le compte des marchands, prend ses marques au Royaume-Uni et en Irlande.

Square, la société FinTech de Jack Dorsey (par ailleurs CEO de Twitter) qui commercialise une solution d’encaissement légère sur terminaux mobiles pour les commerçants, envisage une expansion en Europe. En démarrant par des implantations en Irlande et au Royaume-Uni.

Il est difficile d’avoir une vision claire de l’implémentation car Square reste discret sur le sujet. Néanmoins, des annonces de recrutement entre le Royaume-Uni et Dublin ont attiré l’attention de Reuters. Square recherche des profils particuliers pour avancer comme un analyste spécialisé dans la conformité règlementaire et un responsable communication à Londres et un chargé de support technique pour la clientèle à Dublin.

Depuis le printemps, plusieurs signaux montrent une certaine agitation : une application spéciale pour les marchands au Royaume-Uni, un nouveau compte Twitter baptisé @SquareUK (qui reste à authentifier) est apparu en juillet et une nouvelle société Squareup Europe Ltd a été immatriculée au Royaume-Uni, selon TechWeek Europe.

D’un point de vue gouvernance, Paul Deighton, ex-ministre délégué du Budget (Chief Secretary to the Treasury) pour le Royaume-Uni, est entré dans le conseil d’administration de Square en mai.

Des traces d’une esquisse de site Web de Square pour couvrir le marché britannique ont également été repérés. Le Brexit va-t-il changer les plans de Square pour son arrivée progressive en Europe ?

Jusqu’ici, une autorisation d’exploitation d’un service FinTech délivrée remise par la Britain’s Financial Conduct Authority* peut servir de passeport pour les autres marchés européens. Mais cela risque de changer avec la décision du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne. Un sujet à suivre…

Fondée en 2009, Square est entré en Bourse sur le NYSE en novembre 2015 en levant 243 millions de dollars. Outre les Etats-Unis, la société a ouvert son service de paiement mobile au Canada, en Australie et au Japon.

* Autorité de supervision micro-prudentielle, équivalent de l’autorité des marchés financiers (AMF) et de l’ACPR pour les établissements non systémiques pour la France


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur