SSD Series 910 : Intel se convertit au PCI-Express

Data-stockageMobilitéStockage
Intel SSD Series 910

Nouveau venu sur le segment de la mémoire flash au format PCI-Express, Intel déploie un fer de lance véloce et endurant : le SSD Series 910.

Novice sur le marché des SSD au format PCI-Express, Intel compte jouer les trouble-fête, voire les premiers rôles avec sa nouvelle série 910.

A 1929 dollars (1470 euros HT) pour 400 Go d’espace de stockage et 3859 dollars (2940 euros HT) pour 800 Go, l’échelle tarifaire peut sembler démesurée.

Mais ces modules de mémoire flash NAND MLC, qui se présentent sous la forme de cartes enfichables sur tout slot PCI-E, outrepassent de nombreuses limites propres aux disques SSD traditionnels.

En premier lieu, leur endurance, mais aussi leurs débits en lecture / écriture, les prêtent tout particulièrement à l’exercice auquel les destine d’ailleurs Intel : gérer la mémoire cache des serveurs.

Ainsi, le modèle à 400 Go atteint les 1000 Mo/s en lecture, à raison de 90 000 opérations d’entrée-sortie (IOPS) par seconde. A 38 000 IOPS en écriture, le débit tutoie les 750 Mo/s.

Son pendant plus haut de gamme (800 Go) affiche une vélocité certaine, à 2000 Mo/s (180 000 IOPS) en lecture, pour 1000 Mo/s en écriture (75 000 IOPS).

A la baguette, des modules de 200 Go qui disposent chacun de leur interface SAS à 6 Gbits/s.

Indéniablement, un élément différenciateur face aux disques S-ATA, d’autant plus que la consommation électrique ne dépasse pas les 25 W en fonctionnement, comme le souligne Silicon.fr.

Intel se veut tout aussi optimisme quant à la durée de vie de ses dispositifs : chaque module de 200 Go peut enregistrer 2,5 à 3,5 Po de données (tests constructeur avec des écritures de 4 et 8 Ko).

Soit quelque 10 cycles quotidiens d’écriture intégrale pendant 5 ans, durée de la garantie. Contraste avec la MLC traditionnelle, dont l’espérance de vie avoisine plutôt les 1 à 2 ans.

Voici une solution complète : haute performance, endurance et fiabilité. Un substitut idéal aux disques durs à usage I/O intensif“, déclare à cet égard Roger Peene, directeur du marketing des SSD pour centres de données au sein de l’Intel Non-Volatile Memory Solutions Group.

Et d’ajouter : “Les professionnel travaillant dans des centres de données peuvent faire confiance à cette solution SSD haut de gamme, facile à installer, qui est soutenue par Intel“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur