La SSII française Micropole foule le sol chinois

Cloud

En procédant au rachat du chinois Easteq, la SSII française Micropole fait ses premiers pas en Chine pour apporter ses services et conseils IT sur un marché en plein boom.

La SSII française Micropole, spécialisée dans les domaines de la Business Intelligence, de l’e-business, de l’ERP et du CRM, s’implantera d’ici peu en Chine, grâce au rachat de la société chinoise Easteq, pour un montant qui n’a pas été précisé.

Fondé en 1998 et implanté Shanghai et à Hong Kong, Easteq, qui compte une cinquantaine de salariés, s’est spécialisé dans la conception et la mise en oeuvre d’applications liées aux secteurs de la vente (-commerce, trading, CRM, ERP et SCM- Supply Chain Management), aux télécoms (facturation, gestion des réseaux, BOSS (Business Operation & Support System), VoIP, Video Conférence) et des solutions mobiles pour tablettes et smartphones.

Cette acquisition permettra à Micropole de se renforcer en Asie, et plus particulièrement sur le marché chinois en pleine croissance des services et des conseils IT.

Cette opération de croissance externe s’inscrit dans le plan de développement sur 3 ans établi par la SSII française, consistant notamment en une croissance de son chiffre d’affaires à l’international.

Easteq compte parmi son portefeuille de clients des marques de renom comme Veolia, Auchan, FT Group, Alstom, Fiat, Cofidis, les 3 Suisses et plusieurs entreprises chinoises, comme China Telecom et Huawei.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur