Staff & Line poursuit son développement européen

Cloud

Le spécialiste de la gestion du parc informatique débarque au Royaume-Uni et
bientôt en Allemagne. Sur fond de résultats semestriels mitigés.

Staff & Line est une entreprise spécialisée dans la gestion du parc informatique des entreprises. Elle propose une offre multiple à partir de sa ligne de produits EasyVista. “Staff & Line propose une gamme de produits modulaire pour la gestion intégrée du parc informatique des entreprises”, explique Philippe Franck, chef de produit chez Staff & Line.

Objectif de l’offre : faire un inventaire du parc informatique dans les entreprises pour vérifier que les processus de gestion des parcs sont corrects. La première offre est dédiée aux entreprises de taille moyenne et porte le nom d’EasyVista Express. Elle concerne des entreprises comptant de 100 à un millier de postes de travail. La deuxième offre s’adresse aux grosses entreprises. Elle est baptisée EasyVista Enterprise. Enfin, troisième ligne de produits : EasyVista Outsourceur est dédiée aux spécialistes de l’infogérance.

En outre, Staff & Line vient de lancer une nouvelle solution mobile dénommée EasyVista Mobile. “C’est un logiciel installé sur un PDA qui permet de vérifier le parc informatique dans des lieux où il n’y a pas de connexion réseau. Elle permet de réduire le coût du contrôle de la validité des informations”, assure Philippe Franck.

Les principaux concurrents de Staff & Line sur le marché sont HP avec sa société Peregrine, Computer Associates et BMC. “Nous nous distinguons de la concurrence par le fait que nous sommes des spécialistes de la gestion de parcs informatiques et que nous proposons une solution intégrée” , soutient Jamal Labed, directeur général de Staff & Line.

Staff & Line est présente aux Etats-Unis et dans quatre pays en Europe : Espagne, Portugal, Italie et depuis peu la Grande-Bretagne. L’entreprise française vient de racheter SAM UK, un spécialiste des solutions de gestion des infrastructures informatiques. Staff & Line a un portefeuille de 3300 clients en Europe et d’une centaine aux Etats-Unis. Il s’agit d’entreprises du secteur industriel comme la Snecma, de la banque comme le Crédit Agricole ou le Crédit Lyonnais, ou encore d’administrations comme le ministère de la Défense.

Une prochaine acquisition en Allemagne

Staff & Line, coté sur le segment Alternext depuis octobre 2005, compte également sur des fonds d’investissement comme Société Générale Asset Management, Sofinnova et l’Oséo-Anvar. L’entreprise cherche à grignoter des parts de marché en Europe. “D’ici au premier semestre 2007, nous comptons nous élargir à l’Allemagne par un processus de croissance externe”, annonce Jamal Labed. Pour l’heure, le marché français pèse les deux tiers du chiffre d’affaires de Staff & Line.

L’éditeur vient de diffuser ses résultats du premier semestre 2006, qui sont plutôt mitigés. Certes, le chiffre d’affaire du premier semestre pour 2006 s’élève à 4,37 millions d’euros, en progression de 58% par rapport à 2005. La part de l’international progresse significativement et représente dès lors 33% du chiffre d’affaires, contre 16% en 2005. Par contre, l’entreprise enregistre une perte nette pour le premier semestre de 407 000 euros, contre une perte de 134 000 euros sur la même période en 2005. “Un premier semestre structurellement déficitaire lié à la saisonnalité des ventes”, justifie l’entreprise dans sa communication financière.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur