Standards du Web : le W3C ouvre un bureau en France

Cloud

Le World Wide Web Consortium a ouvert un bureau à Paris pour promouvoir l’implication des chercheurs et industriels français dans l’élaboration des standards du Web, dont le HTML 5 et le CSS 3.

Le World Wide Web Consortium (W3C) inaugure le 22 septembre son bureau français, à l’occasion de l’Open World Forum.

Ce bureau sera hébergé à Paris, 23 avenue d’Italie dans le 13ème arrondissement, par l’Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique), actif dans le soutien aux standards ouverts et aux logiciels libres.

Le W3C dispose désormais de 19 bureaux à travers le monde.

Ces relais servent à se rapprocher de ses interlocuteurs (chercheurs, groupes industriels, développeurs, éditeurs…).

Dirigée par Tim Berners-Lee (présenté comme le père du Web par le biais du CERN), le W3C planche sur les nouveaux standards du Web.

Organisés autour du médiatique HTML 5 (devenu le terme générique pour toutes ces nouvelles technologies), ils regroupent entre autres le CSS 3, le SVG, l’Ajax, le WOFF, le Web sémantique, le XML et les diverses API.

L’INRIA et le W3C se connaissent depuis longtemps.

L’établissement de recherche public dédié au numérique emploie 3400 chercheurs et dispose d’un budget de 252,5 millions d’euros (dont 26% de ressources propres).

Il a surtout été le représentant européen du W3C dans la période 1995 – 2003, avant que cette responsabilité ne soit octroyée à l’ERCIM, un organisme européen basé à Sophia Antipolis regroupant une vingtaine d’instituts de recherche informatique de l’Union européenne (dont l’INRIA).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur