Starcraft ressuscité par la Carbonisation !

Mobilité

Un des jeux mythiques du Mac depuis 1999 s’intitule Starcraft, de Blizzard Entertainment. Dans la lignée de Warcraft, ce titre a eu un franc succès sur Mac. Difficile de s’en lasser : il est possible de le faire évoluer presque continuellement entre les personnages supplémentaires à ajouter et les scénarios personnalisables. L’éditeur annonce son passage sous X par Carbonisation.

Ne demandez surtout pas aux appelés du service national envoyés dans les grandes entreprises françaises implantées dans la Silicon Valley ce qu’ils faisaient de leurs journées en 1999. Vous risqueriez de vous en mordre les doigts ! A défaut d’activité économique, comme il leur était demandé, de l’activité militaire, ils en ont eu ! La présence de Starcraft dans les ludothèques a sans doute freiné leurs activités un tant soit peu (voir édition du 16 mars 2000) ! Et cela pourrait bien reprendre de plus belle malgré la disparition du service national ! Blizzard vient en effet d’annoncer la Carbonisation du jeu sous peu. En clair, le jeu pourra être utilisé en natif sous Mac OS X ! Ce type d’annonce montre à quel point le nouveau système d’Apple pourrait bien faire profiter les éditeurs d’un nouveau filon : le recyclage de titres qui ont bien fonctionné sur Mac OS, dans l’environnement Unix du nouveau système d’exploitation. La Carbonisation n’est pas à proprement parler un passage sous Unix, mais la possibilité de profiter d’une bonne partie des nouvelles fonctionnalités apportées par l’OS relance d’un seul coup l’intérêt pour des logiciels qu’on pourrait croire désuets, mais qui vont tout à coup connaître une seconde vie sans nécessairement pâlir par rapport aux derniers-nés des mêmes studios !

Starcraft, jeu de stratégie en temps réel, a eu un franc succès sur Mac aussi bien que sur PC, réunissant des fanatiques qui s’affrontaient en réseau lors de tournois mémorables (voir édition du 22 décembre 2000) ! Le principe du jeu, similaire à Warcraft, un peu plus connu et du même éditeur, est d’affronter des espèces à la limite de l’univers connu. La possibilité d’endosser la peau de l’une ou l’autre espèce donne du piment à l’action. L’ajout de personnages et d’outils supplémentaires, grâce à l’acquisition d’un pack additionnel, ainsi que l’éditeur de terrains permettent d’étendre pendant longtemps les options de jeu et les scénarios rencontrés. Les capacités réseau du jeu en font un amusement rafraîchissant apportant la satisfaction de ne pas jouer uniquement contre l’ordinateur, mais aussi contre des amis. Le potentiel de chiffre d’affaires qu’apportera la Carbonisation de ce titre n’est pas annoncé, mais sera intéressant à suivre de près, comme un indicateur de l’adoption de Mac OS X chez les générations les plus récentes ayant acquis un Mac.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur