Start-up : Mootwin a du crédit dans la banque mobile

Cloud

Mootwin est une start-up spécialisée dans les applications mobiles pour les banques et les entreprises financières. Un marché porteur : elle vient de lever 4 millions d’euros auprès de Seventure Partners et Naxicap Partners Creation.

Mootwin est une start-up grenobloise créée en 2008, proposant une plate-forme de développement d’applications mobiles. Elle vient de lever 4 millions d’euros.

Très utilisées dans les secteurs de la finance et de la banque, avec des clients comme BNP Paribas, Natixis ou la Société Générale, elle a réussi à convaincre les fonds d’investissement Seventure Partners et Naxicap Partners Creation.

Ils ont participé à sa deuxième levée de fonds, et vont injecter du capital frais dans Mootwin, qui servira en particulier à recruter pour compléter son équipe de 30 salariés.

Le premier round d’investissements, en juin 2010, avait permis de lever un million d’euros pour créer l’équipe commerciale parisienne et finaliser la technologie.

Antoine Le Masson, de Naxicap Partners, explique que son investissement dans Mootwin a été justifié “parce qu’elle a développé une technologie spécifique et a déjà conquis des clients importants dans ce marché en croissance.”

Mootwin Foundation est le nom de la plate-forme de l’entreprise, qui est disponible sous licence ou en mode SaaS.

En pratique, c’est une suite logicielle et des “briques fonctionnelles complémentaires” qu’une entreprise peut utiliser pour plus facilement créer l’application qu’il lui faut nous explique un représentant de l’entreprise.

Ses technologies seraient particulièrement adaptées aux applications “en temps réel” devant se connecter à des systèmes d’informations.

Elles offriraient en particulier rapidité d’exécution et sécurisation des échanges de données, et représentent l’essentiel des revenus de l’entreprise.

Mais Mootwin a une autre source de chiffre d’affaires : les entreprises ne souhaitant pas développer leurs applications en interne peuvent confier cette tache à Mootwin Studio.

Cette stratégie double est payante. L’entreprise prétend ainsi que “son chiffre d’affaires a doublé chaque année depuis sa création.”

Déjà présente en France, en Allemagne (Francfort) et aux États-Unis (Palo Alto dans la Silicon Valley), elle va utiliser ces fonds pour poursuivre son développement commercial à l’international. La prochaine cible sera l’Angleterre, en 2012.

Elle veut aussi poursuivre ses efforts en France dans d’autres secteurs économiques que la banque, comme le e-commerce, les paris sportifs ou les voyages.

Elle va aussi se lancer dans les “Mobile Enterprise Application Platform” (MEAP, un terme inventé par Gartner). Ce sont des applications utilisées par les entreprises en interne.

 

Crédit logo © Fenton-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur