Steam : Gabe Newell dément toute tentative d’espionnage

Régulations

Gabe Newell, CEO de Valve, dément l’utilisation de Steam à des fins d’espionnage. Un système anti-triche récent est pourtant la cause d’une polémique importante sur Reddit.

Gabe Newell, CEO de l’éditeur de jeux vidéo Valve, dément toute utilisation de la plateforme Steam à des fins d’espionnage des activités Internet de ses utilisateurs. Il s’est exprimé directement par un billet publié sur Reddit, où la polémique avait enflé.

Le 16 février, un internaute avait publié un long descriptif des activités du module anti-triche de Steam, alias Valve Anti-Cheat (VAC). En récupérant des données DNS, ce dernier serait capable de lister les sites visités par les internautes. Une pratique d’espionnage que l’accusateur justifiait alors comme une technique de profilage à l’instar de celles déjà en place sur Facebook par exemple, mais plus agressive, car se passant de l’autorisation des utilisateurs de la plateforme Steam.

Le lendemain, Gabe Newell s’est donc expliqué, souhaitant informer les internautes du pourquoi et du comment de ce module VAC. « Nous ne parlons habituellement jamais du VAC, notre mesure anti-piratage, parce que cela créé des opportunités pour les tricheurs de contourner le système (par l’écriture de code ou d’ingénierie sociale) mais nous allons faire une exception »

Pour lui, ce genre d’accusation n’est qu’une tentative “d’ingénierie sociale”. C’est-à-dire une façon de monter l’opinion publique contre un module qui vise à la protéger en décrédibilisant son efficacité, voire en lui imputant de mauvais objectifs.

Le module VAC traquait bel et bien les données DNS des utilisateurs de Steam pendant la période de son activation qui aurait duré 13 jours selon le CEO de Valve. Mais si ces données étaient récupérées, ce n’était pas pour observer les habitudes des internautes, mais parce que les éditeurs de systèmes de triche sur Internet ont pour habitude de créer des DRM visant à garantir l’achat de leurs solutions et non leur piratage. « Les développeurs de systèmes de triche ont des difficultés à faire payer les tricheurs pour qu’ils utilisent leurs méthodes, alors, pour d’évidentes raisons, ils commencent à mettre en place des DRM et autres sécurités pour leurs systèmes. Ces derniers se connectent à un serveur pour valider que le tricheur a effectivement payé pour les utiliser. C’est ce genre de connexion que le VAC vérifie. »

La campagne anti-triche de Valve aurait mené à la fermeture de 570 comptes Steam.

steam-valve-vac
La plateforme Steam de Valve est un portail permettant aux internautes d’acheter des jeux vidéo dématérialisés et d’accéder à différents serveurs et communautés de jeux en ligne.
Screenshot : Thibault Deschamps pour ITespresso.fr
Source : Steam

Quiz : Casino, paris, poker : connaissez-vous l’univers des jeux d’argent sur internet en France ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur