Stéphane Richard vs Xavier Niel : règlement de comptes à 4G Corral

4GMobilitéRégulations
orange-vs-free-xavier-niel-stephane-orange

C’est la guerre des mots par presse interposée entre Stéphane Richard (Orange) et Xavier Niel (Iliad-Free) sur fond de concurrence raffermie dans la 4G.

En cette fin d’année, le lancement commercial de la 4G prend une allure de pugilats entre les opérateurs. Dans une interview accordée au Figaro dans son édition du jour, Stéphane Richard, P-DG du groupe Orange, réplique aux provocations de Xavier Niel qu’il trouve “prétentieux et agressif”. Il n’hésite pas à brandir la menace de suspension ou de non renouvellement de l’accord d’itinérance 2G/3G. “Je pense que [Xavier Niel] perd un peu ses nerfs, car il fait face à de sérieuses échéances et l’étau se resserre, n’oublions pas que l’accord d’itinérance 2G/3G n’est pas un droit perpétuel. Orange peut très bien se passer de l’accord d’itinérance, mais la réciproque est-elle certaine?”

L’arrivée de Free dans la 4G a chamboulé les plans de ses concurrents. Même si la couverture de la population est faible (“1000 communes”), c’est l’agressivité commerciale de Free qui suscite le plus de rancœur. En pratiquant des prix “fourchette basse” sur la 4G, Free Mobile a obligé tous ses concurrents à revoir leur grille de tarifs.

Xavier Niel : “Stéphane Richard jeune dans le métier

Dans les colonnes de la dernière édition du JDD (dimanche 16 décembre), Xavier Niel, en qualité de principal dirigeant d’Iliad-Free, tient tête à Stéphane Richard qui qualifie la 4G de Free de “vent”. Et la formule est assez narquoise : “Stéphane Richard est encore jeune dans le métier. La 4G, c’est du haut débit sur le mobile. Pour avoir cette vitesse de téléchargement au-dessus de 80 mégabits, Free a 700 antennes, contre 530 pour Bouygues Telecom. Pour SFR, c’est 724. Seul Orange en a encore plus. Les autres antennes ne font pas de haut débit, elles ne servent qu’à afficher 4G sur votre téléphone.”

Dans Le Figaro du jour, Stéphane Richard rétorque : “Xavier Niel est le roi de l’embrouille. Free Mobile ne dispose que de très peu de fréquences et d’antennes, si on le compare à ses concurrents. Même en accélérant son déploiement, il ne pourra en aucun cas prétendre disposer d’une couverture nationale en 4G par ses moyens propres, ce qui signifie que, pour obtenir une couverture digne de ce nom dans les semaines à venir, il lui faudra forcément s’appuyer sur un accord d’itinérance ou de mutualisation avec l’un des ses concurrents.”

Alors, à votre avis, Quialameilleurerépartie.com ?

Quiz : Que savez-vous de l’école 42 ?

(Credit photo :  Shutterstock.com – Copyright : Fabio Berti)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur