Steve Ballmer (Microsoft) : ‘Bill Gates, mon partenaire, mon frère’

Cloud

Les deux hommes partagent une relation fraternelle, empreinte de ‘respect, d’admiration et de bons sentiments’

Le PDG de Microsoft Steve Ballmer a laissé entendre au cours d’une interview que ses liens étroits avec Bill Gates tenaient davantage d’une relation fraternelle ou d’un couple marié que d’une simple relation de travail.

Steve Ballmer s’est rendu au Royaume-Uni dans le cadre d’une vaste tournée européenne visant à présenter la nouvelle stratégie de Microsoft qui s’attache désormais non plus à vendre de simples logiciels, mais à offrir des logiciels SaaS (Software-as-a-service) et de la publicité en ligne. Au cours d’une entrevue avec le Daily Telegraph, il a été interrogé sur ses relations avec Bill Gates.

“Partenaires, conjoints, appelez cela comme vous voudrez, nous avons participé ensemble à donner naissance à ce truc incroyable appelé Microsoft. Nous avons toujours très bien travaillé ensemble. Nous ne sommes pas toujours d’accord, mais nous parvenons toujours à aller au-delà de nos divergences”, a-t-il répondu.

“C’est pourquoi je compare nos relations à celles d’un couple marié, à un lien fraternel où il est possible de s’entendre, de résoudre les problèmes, le tout dans un climat de respect, d’admiration et de bon sentiments. En donnant le meilleur de deux personnes, la relation un plus un égal trois se vérifie.”

Steve Ballmer espère voir le chiffre d’affaires généré par les logiciels SaaS s’envoler d’ici cinq à dix ans. Il a par ailleurs reconnu que le développement de la virtualisation aurait un effet majeur sur les activités serveur de Microsoft.

Le PDG décrit les activités logicielles traditionnelles de Microsoft comme les “aînés” de la famille, et les services en ligne et périphériques comme les deux cadets, ceux qui connaîtront la plus forte croissance.

Nous avons ces jeunes enfants. Ils sont quatre ou cinq, à un stade de pleine croissance où ils développent leurs muscles“, explique-t-il. “Nous en sommes là dans le domaine des services en ligne et des périphériques. Mais j’aime tous nos enfants, cela va sans dire.”

Steve Ballmer a ajouté enfin qu’il conservait sa part dans Microsoft, estimée à 9 %, et qu’il continuerait à travailler dur pour la société puisque il est d’un tempérament “qui se prête mal à la détente et à la relaxation”.

Adaptation de l’article Ballmer describes relationship with Gates par Iain Thomson de Vnunet.com en date du 15 octobre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur