Steve Jobs : c’est bien le cancer qui l’a emporté

Cloud

Steve Jobs est bel et bien décédé d’une tumeur cancéreuse au pancréas. Les autorités de Palo Alto, qui ont procédé ce 7 octobre, à son inhumation, confirment sans autopsie le diagnostic rendu en 2005.

Steve Jobs est bien décédé d’une tumeur maligne au pancréas et non d’un arrêt respiratoire, comme l’ont laissé entendre diverses sources. Sans autopsie préalable, l’ex-PDG et fondateur d’Apple a été inhumé ce vendredi 7 octobre, dans un cimetière situé non loin de sa demeure de Palo Alto.

On peut rire de tout, même de son cancer, prétendait Eugène Ionesco. Telle fut la vision de Steve Jobs, qui a croqué la vie à pleines dents jusqu’à son trépas, mercredi 5 octobre, quelques heures après la présentation de l’iPhone 4S par son successeur, Tim Cook.

Avec l’appui des autorités de Palo Alto, municipalité californienne où résidait le défunt, Apple confirme une mort liée à une forme rare du cancer du pancréas. Le diagnostic établi en 2005 reste donc de vigueur et ne devrait plus être remis en cause.

Alors que les hommages spontanés se multiplient, les roses blanches ont supplanté pour un temps leurs homologues rouge vif dans l’esprit commun.

Aux dernières nouvelles, l’amphithéâtre principal du campus de Cupertino pourrait accueillir une cérémonie d’envergure en l’honneur du co-fondateur de la plus impérissable des pommes croquées.

Elle se tiendrait le 19 octobre, sans plus de précisions de la part de Tim Cook, dont la dernière déclaration en ce sens remonte au 6 octobre.

Par l’entremise d’un communiqué, l’intéressé avait expliqué”[prévoir] prochainement une célébration de la vie extraordinaire de Steve, pour les employés“.

Face à l’affluence envisagée en cas d’ouverture au grand public, cette réunion pourrait restreindre son auditoire au personnel d’Apple.

En contrepartie, certains personnages éminents évoquent l’idée d’un “Steve Jobs Day”, tous les 14 octobre.

Une date qui n’aurait toutefois pas une portée comparable à d’autres journées dédiées au souvenir, comme le Patriot Day du 11 septembre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur