Steve Jobs dévoile MacOS X

Cloud

À défaut de présenter de nouveaux Mac, la keynote fut l’occasion pour Steve Jobs de faire une petite démonstration du futur MacOS X.

MacOS 9 est mort avant même sa sortie, vive MacOS X. Steve Jobs a clairement défini la stratégie système d’Apple : MacOS X. Si on connaissait déjà les grandes caractéristiques du système, Apple a dévoilé quelques pièces supplémentaires. Le nouveau moteur d’affichage sera composé de Quartz (basé sur le format PDF utilisé dans Adobe Acrobat) mais aussi d’OpenGL et QuickTime. La plus grande surprise fut l’annonce de la nouvelle interface utilisateur, nommée Aqua. Si elle reprend les grands principes de MacOS et MacOS X Server, elle évolue dans les fonctions et dans son design. La démonstration fut décoiffante.

On aura droit à une nouvelle interface de fenêtre (avec trois nouveaux boutons rouge, orange et vert en haut à gauche), les boutons et menus locaux sont plus arrondis, transparents avec un dégradé de couleur, les boutons seront animés par défaut pour améliorer la lisibilité de l’interface. En provenance directe du système NextStep, l’ancien joujou de Steve Jobs, MacOS hérite d’un dock, c’est-à-dire que l’on pourra accrocher à un bord de l’écran n’importe quelle icône. La taille de ces dernière sera paramétrable. Nos yeux se régaleront de nouveaux effets de zoom très spectaculaires et de la prévisualisation des documents dans les fenêtres du Finder (comme avec les Navigations Services). Bien entendu, Steve Jobs n’a montré qu’une infime partie de la nouvelle interface, juste pour nous tenir en haleine jusqu’à cet été.

L’arrivée de MacOS X se fera en trois étapes. Les développeurs disposeront d’une troisième et dernière préversion au printemps. La commercialisation commencera dans le courant de l’été. Enfin, en janvier 2001, MacOS X deviendra le système par défaut sur toutes les machines vendues. Pour appuyer les aspects novateurs de MacOS X, Steve Jobs a invité lors de la keynote les représentants d’Adobe, Microsoft, ID Software, Quark, Macromedia et Palm Computing. Apple en a profité pour dire qu’un logiciel de messagerie sera livré en standard dans MacOS X à l’instar du MailViewer de MacOS X Server.

Terminons par quelques nouvelles de MacOS X Server. Apple avait annoncé courant décembre, la disponibilité des serveurs G4 sous MacOS X Server. Ils seront disponibles d’ici fin janvier. En revanche, aucun détail supplémentaire n’a été délivré sur les nouvelles fonctionnalités.

Pour en savoir plus sur MacOS X: Pages sur MacOS X

Le nouveau Finder en cinq séquences vidéo

MacOS 9 est mort avant même sa sortie, vive MacOS X. Steve Jobs a clairement défini la stratégie système d’Apple : MacOS X. Si on connaissait déjà les grandes caractéristiques du système, Apple a dévoilé quelques pièces supplémentaires. Le nouveau moteur d’affichage sera composé de Quartz (basé sur le format PDF utilisé dans Adobe Acrobat) mais aussi d’OpenGL et QuickTime. La plus grande surprise fut l’annonce de la nouvelle interface utilisateur, nommée Aqua. Si elle reprend les grands principes de MacOS et MacOS X Server, elle évolue dans les fonctions et dans son design. La démonstration fut décoiffante.

On aura droit à une nouvelle interface de fenêtre (avec trois nouveaux boutons rouge, orange et vert en haut à gauche), les boutons et menus locaux sont plus arrondis, transparents avec un dégradé de couleur, les boutons seront animés par défaut pour améliorer la lisibilité de l’interface. En provenance directe du système NextStep, l’ancien joujou de Steve Jobs, MacOS hérite d’un dock, c’est-à-dire que l’on pourra accrocher à un bord de l’écran n’importe quelle icône. La taille de ces dernière sera paramétrable. Nos yeux se régaleront de nouveaux effets de zoom très spectaculaires et de la prévisualisation des documents dans les fenêtres du Finder (comme avec les Navigations Services). Bien entendu, Steve Jobs n’a montré qu’une infime partie de la nouvelle interface, juste pour nous tenir en haleine jusqu’à cet été.

L’arrivée de MacOS X se fera en trois étapes. Les développeurs disposeront d’une troisième et dernière préversion au printemps. La commercialisation commencera dans le courant de l’été. Enfin, en janvier 2001, MacOS X deviendra le système par défaut sur toutes les machines vendues. Pour appuyer les aspects novateurs de MacOS X, Steve Jobs a invité lors de la keynote les représentants d’Adobe, Microsoft, ID Software, Quark, Macromedia et Palm Computing. Apple en a profité pour dire qu’un logiciel de messagerie sera livré en standard dans MacOS X à l’instar du MailViewer de MacOS X Server.

Terminons par quelques nouvelles de MacOS X Server. Apple avait annoncé courant décembre, la disponibilité des serveurs G4 sous MacOS X Server. Ils seront disponibles d’ici fin janvier. En revanche, aucun détail supplémentaire n’a été délivré sur les nouvelles fonctionnalités.

Pour en savoir plus sur MacOS X: Pages sur MacOS X

Le nouveau Finder en cinq séquences vidéo


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur