Steve Jobs donne sa démission en tant que P-DG d’Apple

Marketing

En raison de ses soucis de santé persistants, Steve Jobs renonce aux commandes d’Apple. Il est remplacé par son bras droit Tim Cook qui occupait jusqu’ici le poste de directeur général.

C’était quasi-inéluctable. Steve Jobs a démissionné de son poste de P-DG d’Apple en raison de son état de santé qui s’aggrave visiblement.

Le co-fondateur de la “Marque à la pomme” ne l’a pas présenté comme cela. Mais on sent bien toute l’amertume à travers cette lourde décision.

“J’ai toujours déclaré que si un jour, je ne pourrais plus assurer mes devoirs et mes ambitions en qualité de P-DG d’Apple, je serais le premier à vous informer”, indique l’intéressé dans une déclaration fournie à la presse. “Malheureusement, ce jour est arrivé.”

Rappelons que Steve Jobs a fait l’objet de soins intensifs en 2004 en raison d’un cancer du pancréas. Cinq ans plus tard, il était opéré pour une greffe du foie.

Malgré des phases de rémission, Steve Jobs se montrait de plus en plus affaibli au cours de ses interventions publiques.

La succession aux commandes d’Apple est assurée. Tim Cook, actuel Directeur général d’Apple, le remplace en tant que P-DG.

Avec ces nouvelles fonctions, Tim Cook va rejoindre le conseil d’administration de la firme de Cupertino.

Tandis que le co-fondateur d’Apple récupère le poste de Président du board.

Considéré comme le bras droit de Steve Jobs, Tim Cook avait pris en main la gestion opérationnelle de la firme depuis le début de l’année.

L’an passé, au cours du dernier arrêt maladie de Steve Jobs, c’est lui qui avait pris les commandes temporairement.

Ancien manager chez IBM et Compaq, il avait rejoint Apple en 1998 (voir Channel Insider pour sa biographie).

Dans un communiqué, Art Levinson, Président de Genentech et membre du nom du conseil d’administration d’Apple, a salué “la vision extraordinaire et le leadership de Steve Jobs qui ont sauvé Apple et l’ont guidé à sa position actuelle de leader mondial de la technologie à la fois la plus innovante et la plus utile”.

Tout en poursuivant : “Dans son nouveau rôle en tant que président du conseil d’administration, Steve continuera à servir Apple avec son point de vue unique, la créativité et l’inspiration.”

Art Levinson adresse naturellement un mot à son sucesseur Tim Cook. “Tim est la bonne personne pour être notre prochain CEO.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur