Steve Jobs explique Apple aux analystes

Mobilité

Le patron de la Pomme a une nouvelle fois pris la parole pour préciser l’action d’Apple. Il a pu donner aux actionnaires sa vision du présent et du futur de la société. Sans grande surprise, la réunion a tout de même réservé quelques sensations.

Durant quatre heures, lors du meeting bi-annuel pour les analystes financiers, Steve Jobs a eu une fois de plus l’occasion d’exposer son travail et celui d’Apple. La date du 24 mars a été confirmée par Jobs pour la sortie mondiale de MacOS X. Il a ainsi présenté une transition progressive : un certain nombre d’utilisateurs passeront sur le nouveau système dès le printemps, beaucoup cet été (installation par défaut sur les nouveaux Mac dès juillet) et une autre partie des utilisateurs en automne. Une des clés du succès sera évidemment la disponibilité des applications. Steve Jobs l’a martelé cette nuit. Apple ne s’attend pas à une adoption rapide de MacOS X dans le marché de l’éducation, mais le constructeur reste confiant sur son futur succès.

Côté matériel, le charismatique patron d’Apple est revenu sur le Cube. Si les débuts furent difficiles avec une certaine mévente en partie à cause de son prix, le Cube a désormais, selon Jobs, trouvé son marché. Il a reconnu que les acheteurs potentiels étaient moins nombreux que prévu et que c’est pour lui une déception, mais il reste tout de même optimiste. Sur les prochains terminaux Internet, Apple se veut discret mais confirme ses recherches sur de nouveaux modèles.

Des graveurs de CD/DVD sur tous les Mac en 2002 ?

L’annonce la plus plus marquante concerne la prochaine apparition du SuperDrive (graveur CD-Rom/DVD) sur les modèles grand public tels que les iMacs. Steve Jobs pense que cela sera possible sur la gamme Apple en 2002. Encore un peu de patience, donc. Un des objectifs de l’année 2001 est d’attirer de nouveaux utilisateurs, surtout ceux de Windows. Pour Steve Jobs, les nouveaux G4 et le portable Titanium sont des arguments forts pour passer au monde Apple. 2001, année des utilisateurs Windows et professionnels ?

Dernier point évidemment abordé, l’état des finances de la Pomme. Apple s’attend à un retour au profit dès ce trimestre. Ces profits seront modestes, selon Jobs. Sur le chiffre d’affaires, le constructeur s’attend à un montant d’environ 1,4 milliard de dollars. Il faudra attendre l’annonce des résultats à la mi-avril pour être fixé sur ces prédictions. Bref, une réunion financière sereine et sans annonce spectaculaire. Mais la MacWorld Expo de Tokyo s’annonce…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur