Steve Jobs webdiffusé en différé

Mobilité

Quelque 500 personnes ont été refoulées mercredi dernier lors du discours d’inauguration de l’Apple Expo. Certaines d’entre elles, venant d’Angleterre, avaient fait le voyage en pensant que leur place était réservée. Pas de chance, cet événement est visible pour ceux qui se lèvent tôt ou qui attendent sa diffusion, sur l’Internet…

Comme tout “bon” spectacle, la Keynote de Steve Jobs (voir notre édition du 13 septembre 2000) nécessite une réservation à l’avance, un réveil matinal et une bonne dose de patience. Les places sont bien gratuites, mais elles sont limitées et comme les compagnies aériennes, Apple distribue plus de billets d’entrée qu’elle ne dispose de places. Embêtant quand on ne le sait pas : arriver un peu tard sur le lieu de la présentation de l’iCEO signifie risquer de ne pas pouvoir passer les portes de la salle de conférence. Ce fut le cas pour un peu plus de 10 % des personnes qui s’étaient déplacées jusqu’à la Porte Maillot, dont quelques Anglais qui ont fait le voyage parce qu’ils pensaient avoir des places réservées.

Beaucoup des gens à qui l’entrée a finalement été refusée s’en plaignent sur quelques forums. Heureusement pour les fans, Apple a mis à disposition sur son site le film des événements, amputé d’une des démonstrations d’iMovie 2 les mieux réalisées que Steve Jobs ait pu faire. Pour le reste, tout est là : la re-présentation de la gamme d’Apple et le lancement du nouvel iBook, dont certaines des fonctionnalités – comme la prise AV ou la présence d’un des nouveaux G3 d’IBM (les PowerPC 750 CX) avec cache de niveau 2 à 256 Ko fonctionnant à la même vitesse que le processeur (366 ou 466 MHz) – n’ont d’ailleurs pas été soulignées par le patron d’Apple.

De même pour la gamme des PowerBook, dont les vitesses de processeurs n’ont pas changé mais qui sont désormais équipés de disques durs plus importants et livrés avec iMovie 2. On trouve désormais les versions à 400 et 500 MHz équipées de disques ATA de 10, 20 ou 30 Go. Les PowerBook sont les derniers ordinateurs en vente frappés de la pomme disposant d’un port infrarouge IrDA à 4 Mbits/s.

Au final, les présentations de Jobs sont toujours aussi enthousiasmantes, et s’avèrent être l’un des évènements de l’année informatique les plus courus. Les concurrents d’Apple et leurs patrons sont loin d’être en mesure de pouvoir se permettre les jeux de mots et les effets de manche du show de la firme de Cupertino. L’exemple le plus frappant est le bon mot de Steve Jobs concernant l’inondation subie par l’Expo dans la nuit précédant son inauguration et qui aurait pu compromettre cet évènement. “Les deux commentaires qui ont émergé ont été : ‘Il fallait bien qu’il y ait une fuite’ et puis ‘Comme cela tombe bien, puisque vous présentez Aqua aujourd’hui’ !”, a ironisé Jobs en commençant sa présentation. Que l’on peut donc voir ou revoir sur le site de la Pomme.

Pour en savoir plus :

La keynote de Jobs à l’Apple Expo (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur