Stockage : 2012 pourrait être l’année du “Small Data” et des PME

CloudData-stockageEntrepriseStockage

Comment va évoluer le marché du stockage en 2012 ? Tom Buiocchi, CEO de Drobo, anticipe la montée en puissance des offres pour PME, qui vont récupérer à bon prix les avancées technologiques jusque là réservées aux grands comptes.

Spécialiste du “Big Storage in Small Box“, à savoir des produits de stockage sophistiqués et automatisés pour les PME et professions libérales, Drobo a acquis une forte notoriété dans le stockage et la protection des données.

La vision du constructeur pour l’année 2012 est intéressante car elle se place en marge de grands acteurs du stockage, principalement accès sur les grandes entreprises.

La première prévision de Tom Buiocchi, CEO de Drobo, vient rappeler la réalité du marché : les grands constructeurs issus du monde du stockage de données sont principalement orientés vers les grands clients, soit 1% de la population.

A l’opposé, nous sommes des millions, PME et particuliers, concernés par le stockage et à la recherche de solutions adaptées à nos attentes se récrie Silicon.fr.

C’est le “Small Data“, un marché qui consomme et crée de la donnée, et qui va exploser.

La seconde prévision est plus technologique : Tom Buiocchi prédit la démocratisation de technologies de stockage qui jusqu’à présent ne concernaient que les grands utilisateurs.

C’est dans le sens de l’évolution des technologies IT, rendues toujours plus accessibles en particulier par la réduction des prix et par l’automatisation.

Stockage pour tous“, nous consommerons ces technologies, sécurisées, sans même rien y connaître !

Cela devrait se traduire en 2012 par la multiplication d’offres autour de la protection automatisée des données, le thin provisioning et la gestion multi niveau des données avec des disques SSD.

Dernière prévision de Tom Buiocchi, le stockage hybride sera plus courant que le stockage 100% cloud.

Entreprises et particuliers privilégieront pendant quelques années encore le stockage mixte, conservant un stockage ‘local’, même si la sauvegarde (backup) sur le cloud progressera rapidement.

Cette prévision s’appuie sur une réalité, la crainte des PME face à la fiabilité et à la sécurité du cloud.

Tout utilisateur d’un ordinateur a dû un jour essuyer la peine d’une perte de données… Il lui est depuis difficile de se séparer de sa sauvegarde locale, et de faire confiance au nuage.

Concrètement, cette vision prône le stockage hybride, et vient confirmer que PME et particuliers continueront longtemps de conserver par devers eux une copie de leurs données…

 

Logo : © Aleš Nowák – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur