Stockage sur bande : Iron Mountain assoit ses positions en France

Data-stockageEntrepriseRégulationsStockage
iron-mountain-sauv-data

L’Américain Iron Mountain va mettre à profit l’acquisition de Sauv’Data pour élargir sa couverture du territoire français et renforcer par là même l’attractivité de son offre de stockage de bandes sur sites distants.

Spécialisé dans la sauvegarde et la conservation de l’information numérique, Iron Mountain assoit ses positions en France au moyen d’une opération de croissance externe.

Le groupe américain réalise en l’occurrence, pour une somme non dévoilée, l’acquisition de Sauv’Data, qui s’est fait connaître pour ses solutions de stockage sécurisé de bandes sur sites distants, avec deux centres implantés à Courbevoie (Hauts-de-Seine) et Montreuil (Seine-Saint-Denis).

Iron Mountain, qui opère 4 sites en France, compte mettre à profit ce rachat pour élargir sa couverture du territoire et renforcer l’attractivité de son offre en flexibilisant non seulement ses services d’archivage, mais aussi ses processus de restauration des données après sinistre.

Ce mode de gestion externalisée des documents, alternative au stockage sur disque, se destine aussi bien à la finance qu’à l’audiovisuel, à la santé ou au secteur public, avec l’objectif d’amortir les coûts croissants liés à la croissance exponentielle du volume de données en entreprise.

Les engagements s’expriment notamment en termes de traçabilité des données et de conformité vis-à-vis du cadre réglementaire régissant la conservation de l’information.

Transportées sous clé, via des véhicules dédiés suivis par GPS, les bandes sont entreposées dans des salles climatisées, protégées par des systèmes de vidéosurveillance et d’authentification par carte d’accès magnétique.

Coté à la Bourse de New York, Iron Mountain met à disposition de ses clients – parmi lesquels “des milliers de PME – un outil Web d’inventaire des supports (Sony, Fuji, HP, Imation…), des options de classement et de récupération, ainsi qu’un moteur de recherche.

La société revendique plusieurs milliards de documents archivés, dont les masters de Warner Music, Europe 1 et Arte.

sauv-data-iron-mountain

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : les périphériques de stockage, ça vous connaît ?

Crédit photo : bigmagic – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur