Stockage cloud : ftopia s’invite dans l’offre Cloudwatt

Data-stockageEntrepriseRégulationsStockage
ftopia-cloudwatt

Pour accompagner le développement de ses premières offres BtoB (stockage, collaboratif ) sur OpenStack, Cloudwatt va exploiter, au moyen d’un partenariat stratégique, les technologies développées par la société ftopia.

Un peu plus d’un an après sa création officielle en collaboration avec Orange et Thales, Cloudwatt commence à dégainer des offres commerciales à destination des entreprises.

Fort de son positionnement open source, le fournisseur de solutions IT né de la mouvance du ‘cloud souverain’ s’est tourné vers l’architecture OpenStack pour lancer le service de stockage sécurisé Cloudwatt-box*.

Proposée à partir 42 euros HT par an et par utilisateur (avec 50 Go offerts), l’offre sera construite autour des technologies développées par la société ftopia.

Fondé en 2009, ce spécialiste du stockage cloud est basé à Arcueil (Val-de-Marne).

Basée sur des briques open source, sa solution de partage de fichiers a la particularité de s’organiser en espaces collaboratifs virtuels, avec un système de gestion par mots-clés.

ftopia-1

A la Web App s’adjoignent des clients de synchronisation pour Windows et OS X, ainsi qu’un applicatif mobile pour iPhone.

De la gestion des accès avec invitation par mail en passant par les liens de téléchargement publics, l’historique (‘versioning’) pour chaque document et le connecteur SharePoint, ftopia est conçu pour s’intégrer dans un environnement collaboratif.

Le service inclut également une visionneuse de fichiers avec un lecteur vidéo, un outil d’impression PDF, un gestionnaire de notifications par mail et des espaces archivés dans lesquels sont stockés les fichiers en lecture seule.

ftopia-versioning

Parmi ses références, ftopia compte Yves Rocher, Flunch, Novartis, le ministère de l’Équipement et la Ville de Cannes.

* Silicon.fr, qui avait décortiqué l’offre en exclusivité début octobre, donnait l’exemple de 3100 euros HT pour 1 To et 50 utilisateurs (le téraoctet seul étant facturé 1000 euros HT à l’année). A titre comparatif, le concurrent américain Dropbox facture 99 dollars à l’année pour 100 Go.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : le cloud computing, ça vous parle ?

Crédit illustration : alexmillos – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur