Stockage cloud : VMware reprend l’exploitation de Mozy à la place d’EMC

CloudData-stockageStockageVirtualisation

VMware vient de récupérer le service Mozy de stockage en mode cloud, extirpé du portefeuille de sa maison-mère EMC.

Mozy change de mains.

Désormais, le service de stockage en mode cloud devient une division de VMware, le spécialiste des solutions de virtualisation.

A l’origine, c’est sa maison-mère EMC qui gérait son exploitation directe.

Pourquoi ce changement ? Bien que ce soit du stockage (domaine de prédilection d’EMC), c’est le cloud qui fait la différence avec Mozy.

Par conséquent, VMware avec sa gamme de solutions de virtualisation (et par extension d’offres cloud) serait le plus apte à prendre son exploitation opérationnelle.

Une bascule au nom d’une répartion rationnelle des activités.

Nul doute qu’EMC est l’un des plus grands groupes dans le domaine du stockage (hardware, software) sous la houlette du trépidant Joe Tucci et ses lieutenants.

Mais, en terme de culture d’entreprise, il conserve un esprit “clients corporate” de  la côte Est des Etats-Unis et il a vocation à devenir un fournisseur de services IT dédiés aux data centers.

Le duo Mozy-VMware est susceptible d’insuffler une dynamique plus forte pour séduire les sociétés IT situées sur la côte Ouest.

Depuis l’acquisition de VMware par EMC en janvier 2004 (montant de la transaction à l’époque : 625 millions de dollars), les deux parties entretiennent des relations difficiles.

Le pic des divergence est intervenu en juillet 2008 quand Diane Greene a été relevé de ses fonctions de P-DG au profit de l’actuel patron  Paul Maritz.

Peu de temps après, c’est le directeur des technologies Mendel Rosenblum (et époux de Diane Greene) qui a quitté la société.

Malgré le départ des deux fondateurs de la compagnie, VMware est devenu le principal fournisseur de solutions de virtualisation dans le monde et une entreprise qui affiche des profits dans le bilan financier d’EMC.

Selon Russ Stockdale, en qualité de Directeur marketing et Vice-Président “gestion des produits” pour Mozy (disponible en français), ce switch EMC – VMware n’aura aucune consuéquence directe pour les clients déjà installés.

Le niveau de service client (SLA ou service-level agreements en anglais, document qui définit la qualité de service requise entre un prestataire et un client) restera identique.

Les équipes de Mozy et de VMware commencent à travailler ensemble en mode projets pour accentuer la collaboration.

Adaptation en français d’un article eWeek.co.uk : VMware Boosts Cloud Portfolio with Mozy Takeover (05/04/11)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur