Stockage : deux Lacie 5Big valent mieux qu’un

CloudData-stockageEntrepriseStockage
LaCie 5Big NAS stockage réseau PME

LaCie déploie ses dispositifs de stockage réseau 5Big et tente une incursion sur un marché des PME, pourtant arrivé à saturation.

A l’appui de ses solutions de stockage réseau 5Big Office, LaCie pousse la porte des petites entreprises et prend place sur un créneau stratégique désormais abondant d’acteurs dont les dispositifs NAS se tiennent dans un mouchoir de poche.

Déclinée en deux modèles dont l’appellation ne diffère que d’un suffixe “+” des plus évocateur, cette gamme de serveurs fait la part belle aux sempiternelles fonctionnalités de sauvegarde à distance, de synchronisation automatique et de réplication par redondance.

Affichée à 729 euros HT sur le site Internet de son constructeur, la version de base du 5Big Office embarque en standard un seul volume physique, pour 2 To d’espace disque. Une capacité extensible à 10 To via les quatre baies laissées vacantes.

Avec le concours d’un processeur Intel Atom monocoeur à 1,6 GHz adjoint à 2 Go de RAM, Windows Home Server 2011 gère jusqu’à 10 postes clients et y allie une protection RAID de catégorie 1 (duplication miroir) ou 5 (sauvegarde avec vérification de parité).

La récupération des données en cas de corruption ou de sinistre en est d’autant plus aisée que LaCie propose en parallèle une solution d’hébergement à distance dans son cloud Wuala, à raison de 100 Go gratuits.

Riche héritière de l’ensemble de ces caractéristiques, la série 5Big Office+ complémente l’offre d’une flopée d’outils logiciels annexes. Hormis Windows Server 2008 R2 Essentials, son interface graphique familière et sa prise en charge de 25 machines, le protocole NAS-DAS fait une apparition remarquée.

Par ce biais, les DSI ont l’opportunité d’interconnecter des entités physiquement distantes pour orchestrer le transfert de données géographiquement éparses, sans nécessairement avoir recours au cloud. Le processeur Atom passe pour l’occasion au double coeur.

Une double liaison Ethernet, la gestion d’Active Directory, trois ans de garantie et un support technique avec remplacement sur site ponctuent cet ensemble destiné à s’insérer sur le segment SMB (“Small & Medium Business”), comme en témoigne la vidéo de présentation.

Présent dans les rangs du CES 2012 avec ses produits 2Big et eSATA Hub, LaCie s’est par ailleurs posé en instigateur de la cohabitation entre USB 3.0 et Thunderbolt.

Ambassadeurs d’une opération séduction à destination des particuliers, ces dispositifs atteignent tout de même les 311 Mo/s en lecture, pour 8 To d’espace sur deux volumes physiques.

Une telle stratégie d’anticipation a valu à LaCie le statut de précurseur, mais alors que l’avènement de la plate-forme Intel Ivy Bridge (chaînon manquant entre Thunderbolt et les PC) n’est encore qu’une lointaine échéance, le marché s’apparente à une niche.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur