Stockage sur disque : la croissance du marché est maintenue malgré la pénurie

Data-stockageMobilitéStockage
Hitachi Ultrastar disque dur

En dépit des effets collatéraux des inondations en Thaïlande, le marché du stockage sur disque s’affiche en nette progression sur le premier trimestre 2012 (source IDC).

Le marché du stockage sur disque entretient sa dynamique de croissance sur le premier trimestre 2012 et s’affiche en progression de 6,8% en valeur, à 7,993 milliards de dollars.

EMC tire son épingle du jeu alors que la demande, que le cabinet IDC chiffre à 6037 Po sur la période référence (+20,8% en un an), se recentre sur l’entrée de gamme en S-ATA, aux dépens du SAS.

Malgré la pénurie de disques magnétiques qu’ont engendrée les inondations en Thaïlande, le stockage reste au coeur des préoccupations des DSI, qui plébiscitent les configurations à moins de 25 000 dollars.

Aux antipodes, le haut de gamme (au-delà des 250 000 dollars) est sur le reculoir, à -13%.

Une première depuis la crise de 2009 et le rétablissement qui s’était ensuivi, précise Silicon.fr.

EMC conserve les commandes en global, avec 1,733 milliard de dollars généré, soit 21,7% du marché.

HP se cantonne à 18,2% des parts (1,454 milliard de dollars de recettes), devant IBM et ses 14,9% (1,188 milliard).

Dell s’octroie 11,5% du gâteau, soit 922 millions de dollars. NetApp plafonne à 841 millions de dollars (10,5%).

Statu quo sur le créneau des NAS (“Network-Attached Storage”), qui perd 1,9% en valeur, EMC en accaparant 42,6% contre 36,4% pour son concurrent NetApp.

Tandis que le SAN iSCSI progressait de 17,6 % avec 5,1 milliards de dollars, dominé par Dell (!) avec 33 % de part de marché, devant EMC à 18,9 % et NetApp à 13,7 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur