Stockage en cluster : Active Circle veut poser un pied aux Etats-Unis

Cloud

L’éditeur logiciel vient de lever 7 millions d’euros auprès du trio Innovacom-OTC- Quest For Growth pour accélérer son développement.

Fort du soutien du cabinet Aelios Finance spécialisé dans les opérations de fusion-acquisition, Active Circle vient de réunir trois structures d’investissement pour boucler son deuxième tour de table.

Innovacom, OTC et Quest For Growth apportent 7 millions d’euros à cet éditeur français de logiciels, qui développe et commercialise un système de stockage de fichiers en cluster. La nouvelle répartition du capital n’est pas communiqué.

La première levée d’un montant de 2 millions d’euros, qui remonte à septembre 2005 avec un apport unique d’Innovacom, avait servi à mener un programme R&D intensif. Depuis mai 2007, Active Circle propose une offre industrielle jugée “mûre”.

Cet éditeur a vocation à aider les organisations dans la gestion de grands volumes de données intégrées à une infrastructure de stockage et d’archivage de fichiers indépendante du matériel. Tout en offrant un ensemble de services inhérents (stockage hiérarchique, archivage, réplication, sécurité des données, continuité de service…). Le stockage par cluster est un domaine exploré par un certain nombres de start-up aux Etats-Unis mais aussi des acteurs bien installés comme Isilon ou Exanet.

Avec cet apport d’argent frais, Active Circle compte redoubler d’efforts pour développer la commercialisation de ses produits à l’international. Cela passera par une phase de recrutement pour renforcer le pôle commercial et une accélération de la mise en place d’un réseau indirect de distribution de ses solutions.

Des références comme Synchrotron Soleil, Observatoire de Paris et IGN

La société devrait passer d’un effectif de 28 à 40 personnes d’ici la fin de l’année. “Nous envisageons aussi d’ouvrir une entité sur la cote Est des Etats-Unis début 2009”, déclare Philippe Lerer, PDG d’Active Circle en poste depuis le début de l’année.

L’éditeur affiche de belles références dans son portefeuille composé d’une trentaine de clients : Synchrotron Soleil, Observatoire de Paris et IGN. En 2008, la société va afficher un chiffre d’affaires d’un million d’euros. L’année prochaine, il compte faire trois fois mieux.

La création d’Active Circle remonte à fin 2002, sous l’impulsion de deux anciens collaborateurs d’Atempo (protection des données) : Dominique Vinay,  qui reste Président du conseil d’administration de la société et Loïc Lambert rattaché au pôle développement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur